1er août 2020 – Biel – Col de Nufenen – Col du Saint Gothard

Superbe emplacement hier soir. Pas un bruit, à peine quelques randonneurs ou cyclistes qui passaient par là, vraiment cool.

C’est le 1er aout – fête nationale Suisse. On décore Züüd pour l’occasion.

On prend notre temps le matin pour nous préparer. On part vers 10h à la recherche d’un point de vidange pour les toilettes. Notre première tentative est un échec. Park4Night nous avait pourtant prévenus. Il s’agit d’un camping pas très loin de la route. Le propriétaire refuse de laisser ceux qui font du camping sauvage utiliser ses installations sanitaires, même contre rémunération. Et il l’explique en argumentant que s’il fait ça, il encourage le camping sauvage, et que personne ne viendra plus payer sa place de camping chez lui. Autant je peux comprendre son raisonnement, autant je pense qu’il fait fausse route : Nous qui faisons du camping sauvage, ça ne nous incite pas du tout à aller chez lui (ou dans un autre camping – mais ça c’est une autre histoire). Et ceux qui s’arrêtent dans des campings ça ne les fera pas changer d’avis non plus sur leur pratique.

Bref, on tente un autre camping sur notre chemin, et la réponse est la même. Tant pis, on verra ça plus tard. On bifurque de la route principale et on prend la direction d’Airolo, en passant par le col de Nufenen. Ce col est situé à 2’478 mètres, ce qui en fait le deuxième plus haut col routier des Alpes Suisses.

La route pour atteindre le col est vertigineuse. On fait des pointes à 15 km/h 😀

Arrivés en haut du col on fait une petite halte pour admirer la vue et nous dégourdir les jambes.

Belle vue depuis le col
Les montagnes où on s’est baladé hier (Aletsch)
Et le glacier de Blinnenhorn
Deux gars qui sont arrivés jusqu’au col avec des Mini
Quelques secondes après ce selfie la pluie s’est mise à tomber 😀
Je surfe sur la vibes 😀
On voit les gouttes dans l’eau ?
La bas c’est le tessin
On quitte donc le Valais
La descente va être folklo
Remarquez cette déco de malade : les moins Suisses de Suisse décorent leur voiture 😀

On reprend la route et on descend le col de Nufenen. Aujourd’hui on doit rencontrer Pierre, un ami de Poupoussy qui traverse la Suisse pour descendre rejoindre sa famille en Italie. On lui avait donné RDV au col deu Saint-Gothard, mais finalement on lui propose de nous voir à Airolo parce qu’on n’arrivera pas à temps au Gothard. On se retrouve donc à la gare d’Airolo après que Pierre soit monté puis redescendu depuis le col du Saint Gothard pour rien (désolé Pierre 😀 – En plus, le pauvre a flippé à l’aller et au retour car il avait un souci de frein à main. Il se disait que s’il lui arrivait un pépin avec le frein, il était mal…).

Bref, on se cherche un parking par trop loin du centre (pour ne pas lui faire un autre détour de ce type), mais pas trop central non plus (pour qu’on puisse faire un barbecue à l’écart des regards indiscrets).

Ce sera finalement le parking de la remontée mécanique d’Airolo. On trouve même une vieille table en bois qui va bien nous servir.

Poupoussy, championne du Barbecue
La table, le auvent, le barbecue – la grande classe
Cette déco de ouf
Le roi de la saucisse cramée : c’est bibi 😀
Bon, franchement, ça allait bien. On a tout terminé !
Merci Pierre d’avoir fait le déplacement. Et merci pour le gâteau. Et encore désolé pour la montée inutile au Gothard 😀
Et merci pour la couronne de princesse d’Eden

On quitte Pierre qui continue sa route jusqu’au sud de l’Italie. Nous on fait un petit détour d’une dizaine de km pour trouver un point pour vidanger nos toilettes. On en profite pour faire une vidange complète.

On revient à Airolo, puis on commence à grimper au col du Saint-Gothard nous aussi.

Tient, on voit notre magnifique parking à Barbecue au fond : les 3 terrasses à gauche de la maison avec le toit bleu
Le début de la route du Saint Gothard
Airolo
Il pleut là bas

Il y a deux routes qui montent au col en fait : l’ancienne (Tremola) et la nouvelle. On a commencé par l’ancienne, puis on a bifurqué sur la nouvelle pour essayer de trouver un premier emplacement pour la nuit. Il ne nous a pas plu, du coup on est redescendu un peu pour reprendre l’ancienne route et finir par cette route là.

L’ancienne route est magnifique avec ses pavés et ses lacets
Superbe route
On trouve un très bel emplacement au bord de la route, à 300m du col. On est seuls, pas un bruit à part le cri des marmottes à côté.
Vue depuis notre emplacement
On décide de faire une « rando-marmottes-glaces »
entend bien le cri des marmottes qui sont en face de nous, mais impossible de les repérer, même avec le gros zoom ou les jumelles…
A défaut de marmottes
Puisqu’il n’y a pas de marmottes, allons jusqu’au col
Au col, les camping-cars sont tous entassés… très peu pour nous
Il y en a vraiment partout
L’auberge du Saint-Gothard
Bon, alors la glace s’est transformée en Rösti aux champignons 😀
La vue depuis le col
Dans l’auberge, un « autel » à la gloire du groupe Gotthard et de son chanteur Steve Lee – qui a apparemment été fauché par un camion alors qu’il était arrêté au bord d’une route sur sa Harley…

On revient au camion et on se prépare pour la nuit.

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
ohadAliceRalimanga Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Ralimanga
Invité
Ralimanga

Bon voyage à vous trois!!
Il y a de bels endroits et de beaux paysages 😍 Profitez bien !!!
Et merci pour le partage de vos parcours de voyage. Bisous 😘

Alice
Invité
Alice

Pas de feu d’artifice ?