Plitvice – Novi Vinodolski

Notre emplacement, bien que proche de la route, a été très calme. Peu de passage sur cette route secondaire, bien que très proche du parc national (qui est un des passage obligé de tout touriste en Croatie). Dès l’aube (comprendre à 9h), nous quittons cet emplacement pour rejoindre le parc de Plitvice.

Le parc national de Plitvice comprend non seulement les lacs de Plitvice qui forment un ensemble de seize grands lacs, reliés entre eux par 92 cascades ou de petites rivières tourmentées, mais aussi la forêt environnante où naît la rivière Korana et qui abrite de nombreuses espèces animales et végétales rares dont les représentants les plus connus sont l’ours brun et le loup.

Pour une fois, les choses sont très bien organisées : Le parc est accessible via deux parkings. Depuis chaque parking, des circuits balisés (lettres 1 à K) permettent à chacun de visiter le parc selon ses envies et ses capacités.

Depuis la visite d’une heure jusqu’à la randonnée de 8 à 10h. Nous choisissons le circuit H qui est prévu pour une durée de 4 à 6 heures, avec un acheminement aller et retour par « train spécial », ainsi qu’un transfert en bateau.

Plutôt que d’essayer de vous décrire ce qu’on a vu, le plus simple c’est de vous le faire voir… j’espère que les photos vont retranscrire fidèlement a beauté du lieu! Elles sont présentées dans le même ordre qu’elles ont été prises.

Les fameux « trains spéciaux ». Il s’agit en fait de camions Unimog transformés qui tirent des wagons de touristes. Le notre tirait 3 wagons!

Une fois arrivés dans l’enceinte du parc, on démarre la visite. On pénètre dans la forêt sur des chemins aménagés en rondins de bois, pour éviter de modifier l’écosystème local ou en tout cas réduire notre empreinte (note pour les autorités locales : si jamais vous trouvez des versions électriques de vos Unimog, ça pourrait contribuer à la quiétude des ours et des loups).

Une première cascade

Et c’est parti pour une série de cascades… il y’en avait plein!

Entre les cascades et les lacs, on traverse de belles forets

La flore locale

Une grande cascade (là c’est le haut)

la même vue d’en bas

Reflets dans l’eau

Par endroits, le chemin de rondins passe carrément sur l’eau

La couleur de l’eau est incroyable

Encore une belle cascade

Tout est bien organisé. chaque bifurcation est indiquée pour chaque circuit (A à K)

Pas moyen de se perdre

Chemin le long de la cascade

Puis dans les roseaux

En milieu de journée, on termine la première partie du circuit, et on prend un petit bateau pour rejoindre les lacs inférieurs

Tout est prévu : il y’a au moins 4 ou 5 bateaux de ce type qui tournent en permanence sur le lac

En débarquant du bateau, le chemin est aménagé avec des rondins de bois

On continue avec les cascades

A un moment, on grimpe dans une grotte pour sortir sur un belvédère, au dessus du chemin que nous avions emprunté plus bas. Impressionnant

C’est vrai que vu comme ça, il y’a un p’tit côté Disneyland… mais la beauté du lieu fait oublier les autres touristes qui prennent les mêmes photos aux mêmes endroits

La dernière cascade est la plus grande.

Elle est appelée « Big Waterfall » et fait plus de 18m de haut

On quitte bientôt le chemin

Juste le temps de faire une dernière photo d’ensemble

;

Bref, le parc national de Plitvice, si vous passez en Croatie, il est obligatoire de venir y faire un tour!

On repart du parc vers 15h, en direction de la mer. On n’a pas de plan précis pour ce soir, juste qu’on veut retrouver un peu de confort, donc on cherche une chambre dans une des villes qu’on traverse. En arrivant à Novi Vinodolski, on trouve l’endroit sympa et on décide donc de nous y arrêter pour la nuit.

Ce qui est pratique, quand on voyage en itinérant en Croatie, c’est que pour trouver une chambre pour la nuit (chez l’habitant, c’est plus convivial et moins cher), il suffit de trouver un « tourism biro » qui recense les chambres disponibles chez l’habitant. La première chambre qu’on nous propose est située près du centre (à moins de 5 minutes à pied), près de la mer (idem), dispose d’un parking et du wifi. Que demande le peuple. Après visite avec le propriétaire, on accepte l’offre et on prend possession des lieux.

Après une bonne douche, une mise à jour du blog, on profite du coucher de soleil depuis notre terrasse :

Petit tour en ville, ensuite, pour trouver de quoi manger… ce sera du Pršut (viande locale séchée) en entrée, et poisson frais pour le plat.

Miam

20120828-003649.jpg

4 réponses

  1. Coucou !

    Je n’ai pas encore eu le temps de vous laisser un commentaire, mais comme d’hab, je lis tous vos posts et j’apprécie vos photos et vos récits !!
    Merci pour tout ça !!
    C’est vrai que cet endroit a l’air top, ça donne envie !!! Ca me rappelle pas mal notre Franche-Comté natale, qui est aussi pas mal fournie en cascades de ce genre !!!
    Bonne continuation !!!!

    Mimi

Laisser un commentaire