23 août 2016 – Valberg – Barcelonnette

Nuit très agréable sur les hauteurs de Valberg. Au calme, pas un bruit. La batterie est chargée à bloc, on va voir combien de temps cela va durer. On profite des installations locales jusqu’au bout : bonnes douches x 3 puis vidange et remplissage du réservoir. Normalement on est parés à toute éventualité.

On démarre la journée par une belle descente depuis Valberg vers Guillaumes (spéciale dédicace!)

La route offre de magnifiques paysages de montagne avec des formations rocheuses en point assez étranges.

IMG_8958
Vue depuis Valberg
IMG_8962
Puis en descendant vers Péone

IMG_8963

IMG_8964
Intéressants ces pics
IMG_8965
On dirait de mini châteaux

IMG_8966

IMG_8967
Le village de Péone

IMG_8969

IMG_8970

On traverse Guillaumes sans nous arrêter, et on fait un détour d’une dizaine de kilomètres pour rejoindre les Gorges de Daluis. Il s’agit de gorges qui ont été creusées par le Var dans des roches de couleur rouge appelées pélites et datant du Permien. Cette entaille spectaculaire de plus de 900 mètres a fait la réputation des lieux en tant que « Colorado Niçois ».

On les traverse dans un premier temps sans nous arrêter, et sans prendre de photos. Eden réclamait un tunnel, elle a été servie, puis qu’on a eu droit à un panneau annonçant 17 tunnels ! En fait cette route a été construite sur l’ancienne voie de tram datant du début du siècle dernier (abandonnée en 1929). Du coup, les tunnels n’ont été prévus que de la largeur d’un tram et la plupart ne sont pratiqués que dans un sens (la route dans l’autre sens fait le tour de la falaise).

On s’arrête près du pont de Berthéou et on entame une balade sur les hauteurs des gorges qui nous amènera jusqu’au belvédère de « Point sublime ». Balade prévue pour 1h30 aller-retour, on mettra un peu plus avec la p’tit qui marche seule au début, puis sur le dos de Poupoussy par la suite.

IMG_8977
Le pont de Berthéou
IMG_8981
On a été accompagnés par plein de papillons colorés
IMG_8984
Le début de la balade est assez costaud pour Eden
IMG_8986
On commence à grimper
IMG_8988
Puis rapidement, on voit la roche rouge. Les pavés sont une ancienne voie de transhumance
IMG_8993
La roche forme des strates très caractéristiques

IMG_8994

IMG_8999
Certaines parties sont quand même un peu raides
IMG_9000
Eden se fait finalement porter (en fait c’est nous qui avons insisté un peu pour éviter de faire durer la balade trop longtemps…)
IMG_9006
Beaux contrastes de couleurs
IMG_9008
Au loin, la route des gorges
IMG_9011
On se rapproche du point de vue
IMG_9012
zoom sur la texture de la roche rouge
IMG_9018
Ca y’est, on est en haut. A droite, le var qui continue son chemin vers la méditerranée
IMG_9021
Et la route qui passe tout en bas
IMG_9024
A gauche, les gorges. Elles sont profondes de plus de 300m
IMG_9025
Et cette route complètement incroyable !

IMG_9032

IMG_9034
On s’arrêtera là au retour
IMG_9037
Hey
IMG_9041
Brrr
IMG_9042
On ne s’en lasse pas

IMG_9043

IMG_9047
Eden pensait qu’on avait fait un col
IMG_9049
Mais a tenu à poser
IMG_9050
avec plein de variantes différentes
IMG_9051
You’ve got the rythme
IMG_9052
Oh yeah baby
IMG_9053
Plein de plantes différentes sur la route

 

IMG_9055
A la fois des plantes qui nous font penser à la provence
IMG_9002
Mais aussi des fleurs plus montagneuses

IMG_9003

IMG_9004

IMG_9045

IMG_9046

On termine notre balade vers 12h45. En arrivant au camion on se fait un bon p’tit picnic qu’on mange sur place. Il fait très chaud, mais avec les fenêtres ouvertes, l’air circule pas mal.

En repartant, on en profite pour filmer la descente dans la route qui longe les gorges. Voici quelques extraits en exclusivité mondiale (les crottes d’oiseaux sont cadeaux, c’est pour vous!)

 

On s’arrête à plusieurs reprises pour prendre des photos des gorges. Malheureusement la plupart ne sont pas exploitables (contre jour trop prononcé).

IMG_9062
Une cascade au fond des gorges. Il y avait des gens qui se baignaient dans le var juste devant la cascade

IMG_9064

IMG_9073
Le pont de la mariée. Selon l’histoire, le 30 juillet 1927, un couple en voyage de noces alla visiter les gorges à la nuit tombante. L’homme revint affolé, déclarant que sa femme, trompée par l’obscurité, avait sauté le pont. L’enquête conclut à un accident. La légende fleurit d’elle-même, d’une jeune femme qui, le soir de son mariage, s’est jetée de ce pont par désespoir d’amour parce qu’elle n’avait pu épouser l’homme qu’elle aimait. Le mystère reste entier…
IMG_9074
Vue depuis le pont. sujets au vertige, passez votre chemin
IMG_9075
Aujourd’hui, le saut à l’élastique est pratiqué depuis le Pont de la Mariée.

IMG_9079

On retourne à Guillaumes qu’on traverse à nouveau sans nous arrêter. Nous avons un nouveau col à franchir aujourd’hui, et pas des moindres : le col de la Cayolle, qui culmine à plus de 2300m !

La route pour y accéder est juste fantastique.

IMG_9082
On traverse d’abord la vallée d’entraunes et plusieurs jolis villages
IMG_9084
Puis la route monte de plus en plus haut

IMG_9085

IMG_9086
A chaque virage on se demande bien par où on va pouvoir passer tant cela semble abrupte

IMG_9090

IMG_9093
Et ce qui nous surprend toujours, c’est de voir qu’on continue à grimper alors qu’on avait l’impression d’être arrivés au point culminant

IMG_9094

IMG_9095

IMG_9097

IMG_9099
On y est presque !
IMG_9100
Encore un effort

IMG_9101

IMG_9102
Derniers virages

IMG_9104

IMG_9105

IMG_9108
Ouf on y est !

On se gare sur le parking du col et on part faire une toute petite balade pour nous amener à un point de vue sur la vallée

IMG_9109
Allez, on y va
IMG_9111
côté Ubaye
IMG_9113
côté Var

IMG_9114

IMG_9115
Vue sur les sommets alentours
IMG_9116
Et la route qu’on vient d’emprunter

IMG_9117

IMG_9119
Petit selfie familial

IMG_9122

IMG_9124
Allez on redescend
IMG_9127
La traditionnelle photo du col

On reprend la route pour redescendre jusqu’à Barcelonnette. 32 km de descente de folie, dans une route hyper étroite, à flanc de falaise !

Du pur délire. On a dû faire marche arrière plusieurs fois (heureusement qu’on a installé la caméra de recul !)

IMG_9129
Ici, même les ponts sont pas larges !
IMG_9130
Faut pas se rater !

En arrivant à Barcelonnette, on se gare près du centre et on fait un p’tit tour en ville.

On en profite pour acheter un cadenas dans un magasin de vélos (histoire d’éviter qu’on se fasse chourer le vélo de Poupoussy) et d’en réserver un pour une balade pour demain.

IMG_9132
La rue principale de Barcelonnette
IMG_9135
Eden et sa glace (ça c’est l’état « avant ». je ne vous montre pas l’état « après »)
IMG_9137
Des jeunes qui ont fait une petite démonstration de trail sur la place centrale
IMG_9139
Ils sont forts !
IMG_9146
Le clocher de la place centrale
IMG_9149
Eden dans un magasin de jouets. c’était difficile de la faire sortir

On passe rapidement par l’office du tourisme pour voir ce qu’on peut faire demain.

Le soir on se trouve un parking un peu à l’écart du centre ville. Repéré sur Park4night, il est indiqué qu’on y sera tranquille et qu’on bénéficiera d’un point de vue sympa sur la ville et les environs.

On est en effet deux camions garés quand on arrive (4 maintenant), et la vue est magnifique.

IMG_9151
soleil couchant sur les montagnes en face de Barcelonnette
IMG_9154
Les toits de la ville

IMG_9155

IMG_9165

IMG_9166

IMG_9167

IMG_9168
Les toits des fameuses « maisons mexicaines ». On ira voir ça demain

9 réponses

  1. Eden qui réclame un tunnel, trop fort, la notre nous a fait la même aujourd’hui ! Mais c’était les tunnels de la région parisienne, beaucoup moins exotique…

    Absolument splendide cette journée, ça donne carrément envie de suivre le même itinéraire 🙂

  2. Ah elle réclame des tunnels Eden ?! Vous l’avez trop amenée en Suisse 😀

    Sinon c’est juste magnifique. J’ai appris un truc sur le Var du coup (il ne traverse pas du tout « son » département éponyme) !!

  3. Au risquede de ne pas être très original (et de me répéter un peu) : superbes photos !

    En effet, même les ponts on l’air Hymer étroits (hu hu)

    Pour finir : les descentes improbables en camion, c’est déjà très osé, bravo ! Mais faire manger une glace aux fruits rouges à un enfant habillé en blanc, ça c’est carrément dingo ! 😉

  4. Mais c’est trop beau la France en fait! pas besoin d’aller au bout du monde! (voilà qui me rassure car on s’était gardé ce type de destination « pour quand on aurait des enfants »… ce qui est chose faite)

    1. Clair ! On s’est fait la même réflexion.
      D’ailleurs, on a un peu l’impression d’être à l’étranger pendant ce voyage (peut être parce que quand on part en camion, c’est souvent à l’étranger). Je me suis déjà surpris 2-3 fois à parler en anglais à d’autres touristes (français) 😳

Laisser un commentaire