22 août 2016 – Col de Turini – Valberg

Hier soir, après avoir publié l’article du jour, on a eu un peu de compagnie sur le parking.

IMG_8759
Sortie de la pénombre, une biche fait son apparition
IMG_8760
Elle commence par s’éloigner de nous
IMG_8761
Puis fait demi-tour et revient dans la lumière
IMG_8764
Avant de disparaitre de là où elle est venue

Du coup, la nuit on entend quelques bruits assez proches de notre camion. Il y en a surement eu d’autres qui sont venus.

Au petit matin, la température est fraiche, même à l’intérieur du camion (15°).

IMG_8765
Notre emplacement de la nuit

On range les affaires et on redescend au Col de Turini.

IMG_8767
ça c’est la belle vie : p’tit dej sur le parking du col de Turini, par un beau soleil
IMG_8768
Petite promenade pour Eden (pas encore coiffée)
IMG_8771
Vue depuis le col
IMG_8772
On voit la route qui redescend

Vers 10h, on emprunte une petite piste plutôt étroite pour rejoindre la « Ferme des lamas du Mercantour ».

Il s’agit d’un endroit isolé tenu par Christian, passionné qui a réalisé son rêve d’enfant : vivre en pleine nature entouré d’animaux. Après des années de vie urbaine, il décide de tout plaquer après avoir eu un coup de foudre pour la région. Il arrive après quelques années à acheter un terrain dans le Mercantour, près du Col de Turini, et s’y installer. Pour entretenir son terrain, après quelques hésitations, il s’entoure de lamas et tombe amoureux de ces animaux attachants. S’en suit une aventure humaine assez exceptionnelle, où Christian a réussi l’alchimie entre sa passion et la nécessité de gagner sa vie. Il accueille donc des groupes (sur réservation) pour leur faire découvrir ces animaux attachants, leur donner à manger, les brosser… Puis on enchaine avec une promenade d’une heure 30 autour du domaine. Ceux qui le souhaitent peuvent finir avec un repas préparé par Christian et des Wwofers (voir plus loin) qu’il accueille régulièrement.

IMG_8774
Les lamas à notre arrivée
IMG_8775
On est un groupe d’une 20aine de personnes
IMG_8777
Premier contact avec les lamas. En fait ils sont en semi-liberté, et viennent naturellement vers nous
IMG_8779
Ils sont assez curieux. D’ailleurs, les lamas ne crachent pas vraiment (seulement quand ils ne sont pas contents)
IMG_8781
très mignons
IMG_8786
Hey, salut toi
IMG_8791
Eden et le lama
IMG_8794
Un intrus s’est incrusté dans cette conversation. Sauras-tu le retrouver ?
IMG_8796
Après les présentations et quelques explications par Christian, on fait entrer quelques lamas dans un enclos plus petit
IMG_8798
Pour leur donner à manger. Saviez-vous que le lama ne sent pas mauvais ? en fait il ne sent presque rien (bien moins qu’un chien)
IMG_8812
Même Eden a pu lui donner à manger
IMG_8815
Ensuite, séance brossage
IMG_8818
Les lamas sont tondus environ une fois par année
IMG_8820
Beau pelage
IMG_8821
Christian et son lama
IMG_8822
Salut beauté !
IMG_8831
Toi aussi !
IMG_8833
Pendant la balade
IMG_8835
le lama promène Eden
IMG_8839
Puis poupoussy traine le lama qui a faim
IMG_8843
Ainsi que le gros chien (Flunch)
IMG_8847
Le chemin devient très étroit par endroit
IMG_8851
Mais le panorama qui s’offre à nous en valait la peine
IMG_8852
No comment

IMG_8853

IMG_8858
Flunch
IMG_8864
Devant la vallée
IMG_8866
Il est énorme ce toutou

IMG_8869

IMG_8873
En mode starlette
IMG_8882
Retour à la ferme
IMG_8889
Eden fatigue un peu, mais tient à promener le lama

IMG_8894

IMG_8895

IMG_8900
Une fois de retour à la ferme, on continue la découverte avec un repas préparé par Christian et quelques Wwofers

Christian fait de la cuisine végétarienne et Bio. On a eu droit à une soupe de melon et menthe fraiche du jardin en entrée, une salade de lentilles et une lasagne aux légumes en plat, et une tarte aux myrtilles en dessert. Un délice.

Et en plus on a pu découvrir le concept du Wwofing. Il s’agit d’un mouvement qui permet des échanges de savoirs et d’entraide entre individus de tout horizon et des agriculteurs bio, des particuliers « écolos ». Les valeurs de base sont la confiance, la tolérance et la générosité. Christian accueille des Wwoffers du monde entier. Il leur offre le gîte et le couvert en échange de travaux divers (accueil des groupes, préparation des repas, travaux de réparation des enclos, etc.). Le concept nous a bien plû !

IMG_8903
On avait 4 Wwoofers à notre table + Christian
IMG_8904
Eden ne voulait pas partir sans essayer le tracteur
IMG_8907
Ouf

Bref, si vous passez dans le coin, vous ne pouvez pas repartir sans avoir fait un tour chez Christian pour voir ses lamas. Vraiment !

Quelques liens :

Nous quittons la ferme des Lamas vers 16h.

petite vidéo de la piste qui amène à la ferme

Nous descendons ensuite le Col de Turini. Nous passons rapidement de 1’600m à 500m d’altitude. A La Bollène-Vésubie nous bifurquons vers la droite et entamons la montée vers le col de Saint Martin.

La largeur de la route est très variable. Par endroits c’est très large, et on pourrait se croiser à deux camions sans problème. Parfois c’est hyper étroit, et vraiment à pic.

IMG_6889
Eden profite des virages pour piquer un somme…
IMG_8914
Les paysages sont grandioses sur la route
IMG_8916
Arrivée au col de Saint Martin. Il y a une petite station de ski pas très jolie
IMG_8918
Yeah ! 1500m

IMG_8920

IMG_8922
En redescendant du col

IMG_8923

IMG_8927

On entame enfin la dernière montée du jour, jusqu’au col de la Couillole.

IMG_8931
Le village médiéval perché de Roubion
IMG_8934
Très impressionnant

Et la route toujours aussi incroyable. On se croirait dans « les routes de l’impossible ».

IMG_8943
Record à battre : 1678m

On arrive au col de la Couillole vers 19h30.

On pensait au départ rester ici (il n’y a rien, mais c’est beau). Mais on a (encore!!) un souci de batterie. Elle ne tient pas la charge. Il doit y avoir un problème quelque part, mais on n’arrive vraiment pas à mettre la main dessus. On va avoir besoin d’aide (Papy ? tu es là ? :)).

En attendant, on décide d’aller la recharger dans une aire prévue pour Camping-cars. Il y en a une à 10km d’ici. On s’y rend. Elle est quasi vide (un seul camping-car y stationne). Pour 10€, on peut y rester la nuit et recharger les batteries, faire les vidanges, etc.

Ce sera parfait pour ce soir.

En plus, le coucher de soleil est de toute beauté, avec de magnifiques couleurs.

IMG_8947

IMG_8949

IMG_8955

IMG_8957

6 réponses

  1. Mais zut ces batteries !!!!!! J’aimerais bien pouvoir vous aider, genre voir avec Nono qui s’y connaît, mais ils sont en Islande… pas pratique…

    Ah et merci pour mon régime, rien que regarder les vidéos c’est radical (quoi ? le mal des transports ? c’est quoi ça ?) !!! Vous avez VRAIMENT  du bol qu’Eden ne soit pas malade en voiture !!!!

     

  2. Brr. 15°C dans le camion, vous regrettez les 34°C du début ??

    Bon, ça y est, j’ai rattrapé mon retard – vos photos sont très chouettes, comme d’hab’.

    Amusez-vous bien!

    1. Hello miss,

      Non, on ne regrette pas du tout 😉. On est bien equipé pour le froid. Par contre, contre la chaleur, il y a rien à faire.

      Eden a trouvé une autre technique pour se rafraîchir, c’est de vidanger le brumisateur dans ses oreilles 😏. Je ne sais pas si c’est réellement efficace…

  3. C’est magnifique et j’aime bcp l’idée des wwofers. Je vais me renseigner….

    Je vais aussi te raconter l’histoire d’une biche mais en privé :0))

Laisser un commentaire