Bilan

Voilà, cela fait un peu plus de deux semaines que nous sommes rentrés maintenant. Il est l’heure de tirer un premier bilan de ce voyage.

Les faits, les chiffres :

  • Durée du voyage : 64 jours
  • Pays traversés : Suisse, France, Allemagne, Danemark, Norvège, Finlande, Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque, Autriche, Liechtenstein
  • Distance parcourue : 12’745 km
  • Nombre de jours de pluie : 16 jours
  • Température maximale : 35°
  • Température minimale : -3°

Le camion

  • Consommation gasoil : 1692 Litres
  • Soit une consommation moyenne de : 13,3 Litres / 100km
  • Plus longue distance réalisée avec un plein : 467 km
  • La casse / les réparations / les galères :
    • Aucune casse mécanique (si ce n’est la roue crevée qu’on a mis un peu de temps à détecter) – Vive Mercedes !!
    • Nos aventures avec le frigo (d’abord celui d’origine, puis celui acheté en Allemagne)
    • Le chauffe eau qui nous a lâché au bout de quelques jours
    • L’ordinateur portable qui a cramé…
    • Le store du lanterneau qui est sorti de son rail
    • Le bouchon de cassette des WC tombé dans le trou d’évacuation
    • La serrure du coffre à gaz qui nous est restée dans les mains
    • Le support du GPS qui n’a pas supporté la route Lettone

Quelques mots appris en chemin (et retenus jusqu’ici !)

  • Takk for besoket – probablement « merci de votre visite » en norvégien
  • Hej – Bonjour
  • Vegbom – Barrière. On en a vu plein en Norvège, souvent avant de monter sur un col
  • Feirist – Barrière canadienne. Ce sont les passages destinés à empêcher les animaux (souvent des moutons) de sortir de leur enclos.
  • Bilvask (norvégien), Autopesu (finnois), Avtomoika (russe), Autopesula (estonien), Plovykla (lituanien) – Lavage auto

La bouffe / les prix :

  • Contrairement à ce qu’on a entendu avant notre départ, la bouffe en Norvège n’est pas si mauvaise que ça. On a mangé plein de super poissons (saumon très bon – mariné, fumé, en pavé… steak de poissons aussi appelés FiskSteak, sardines…). Et leurs gaufres à la confiture de fraise et à la crème… quel délice. Alors c’est vrai qu’il y’a énormément de fast-foods, et qu’on peut s’acheter un hotdog ou un burger dans toutes les stations services et à chaque coin de rue, mais on peut aussi très bien manger en Norvège. La difficulté, par contre, c’est le prix. C’est effectivement extrêmement cher. En gros, compter entre 30% et 80% plus cher qu’en France. Ça peut surprendre quand on voit le kilo de tomates à 6€, ou LE yahourt à 1,5€. Dernier point : il y’a assez peu de diversité dans les supermarchés. Au bout d’un mois on avait l’impression d’avoir fait le tour des produits locaux. Et on trouve assez peu de produits étrangers.
  • En arrivant en Finlande, les choses s’améliorent sur ces deux derniers points. Déjà au niveau du prix qui se rapproche de ceux pratiqués dans nos contrées. Ensuite au niveau de la diversité des produits – beaucoup de produits importés. On sent aussi l’influence Russe avec par exemple pas mal de poisson mariné. Et puis ne quittez pas la Finlande sans avoir goûté les baies polaires !
  • En arrivant dans les pays baltes, on peut vraiment s’éclater. La viande est super bonne (Miam, les shashlik). On a par exemple mangé au resto à nous 3 pour 12€. Ou alors, la boule de glace à 60cts…

Et puis un bilan n’est rien sans tout ce qu’on a ramené…

IMG_3053
Quelques magnets des différents pays traversés. Il nous manque le Danemark
IMG_3054
Un peu de sardines
IMG_3055
Quelques chips norvégiennes, finlandaises, et baltes
IMG_3056
Du cidre norvégien, le vin le plus septentrional du monde, de la bière norvégienne, du fanta à la mandarine (on ne l’avait pas celui-là), et de la confiture de fraise maison !
IMG_3057
Mmmm les soupes norvégiennes sont très bourratives ! De la pâte à tartiner estonienne, de la salade de cornichons, du chocolat Firklover (ça a fonctionné une fois, je retente le coup !), et des gâteaux en forme de Mozart ramenés de Salzburg…
IMG_3058
Petite vue d’ensemble, avec le parapluie le plus beau du monde (spéciale dédicace à Alice :D)

11 réponses

  1. Coucou !

    Ah il n’y a eu que 16 jours de pluie?

    Bon en gros, si on n’est pas fan de poissons, la Norvège c’est pas ça? Enfin, il reste les gaufres et quelques paysages 😉

    Les chips, elles sont au lapin??? Je me souviens que vous aviez testé un sacré nombre de chips en allant en Mongolie avec des parfums inconnus chez nous. C’est quoi les meilleures chips du monde dans votre classement international?

    Sinon qu’est ce que vous allez faire maintenant?
    – Vous allez garder le camion ?
    – Vous avez d’autres projets en tête ?

    A bientôt,

    Ivan

    1. Ben ouais, « seulement » 16 jours de pluie. Mais c’était pas mal concentré sur la Norvège, c’est pour ça que ça nous a paru long. Bon, cela dit, ça fait quand même 1/4 du voyage…

      Pour la bouffe, c’est vrai que le poisson est partout. Mais sinon ils mangent plein d’autres trucs, notamment de la viante (y compris de la viande de baleine), mais on n’a pas testé partout car on n’était pas toujours sûrs de quoi il s’agissait… Ils ont plein de rayons spécial barbecue qui sont sympa, avec des saucisses en tous genres notamment.

      Pour les chips, c’est des chips de Laponie (Lapin en finnois :D). Et on en a ramené notamment au Renne (moi j’ai pas goûté hein!) pour que vous puissiez nous dire si c’est bon ou pas :D. On n’a pas encore fait le classement mondial, mais je me souviens de Chips au Shashlik en Russie qui envoyaient du steak !

      Pour le camion, pour le moment on a décidé de le garder et de se faire des p’tits weekends avec dans la région. Et pas d’autres gros projets pour le moment. Enfin, y’a toujours des trucs en tête, mais il va falloir patienter un peu pour éviter que mon patron ne fasse pas un AVC tout de suite 😀

  2. Ahah, merci d’avoir pensé à moi pour le parapluie 😀 Il est effectivement super cool !

    Sinon mêmes remarques que plus haut : j’ai eu l’impression que la moitié de votre voyage était sous la pluie… Et je me demande bien ce que vous allez faire de votre maison roulante ?!??

  3. C’est vrai que le saumon norvégien est bon. En ce qui me concerne, quand je disais que la bouffe norvégienne était pas bonne, je pensais surtout « pas très variée ». Et j’avoue que le rosbif de renne… j’ai pas vraiment adhéré.

    Et côté budget, vous êtes dans les clous ? vous n’avez pas explosé le budget (la consommation en carburant du camion est assez impressionnante…) ?

    1. Disons que ça s’est globalement équilibré entre la Norvège hors de prix, et les pays baltes hyper abordables…

      Après, c’est sur que 2 mois de vacances, ça douille… mais finalement, pas beaucoup plus que si on était restés à la maison.

  4. Nombre de photos prises et publiées ? 😉

    En tout cas merci encore de nous avoir fait partagé votre périple, ça a anticipé / prolongé nos vacances !

Laisser un commentaire