31 juillet 2015 – Skaidi – Cap Nord

Cette nuit nous avons subi notre première attaque de moustique. Il était seul, mais a probablement dû agir en équipe pour trouver comment s’infiltrer à l’intérieur du camion (à moins qu’il soit simplement arrivé par la porte d’entrée, sans frapper), puis en plein milieu de la nuit, il s’est mis à virevolter juste au dessus de nos têtes avec un bruit caractéristique de ce genre de bestioles (bzzzz). Moi je l’ai entendu dans mon rêve (je ne sais plus à quoi je rêvais, mais ça n’avait rien à voir avec les moustiques). J’ai commencé à me tortiller dans le lit jusqu’à ce que je me réveille (et que je réveille poupoussy en même temps). Opération Okavango, à la recherche du moustique. Allumage d’une lumière, position à l’affut (sous la couette, avec juste la tête et un bras qui dépasse). Au bout de quelques minutes, une grosse claque de poupoussy, un mort, et nous pouvons retourner à nos occupations respectives (dodo).

Vers 8h, on se réveille pour de bon. Malgré notre emplacement stratégique, nous n’avons croisé aucun renne hier soir, et aucun ce matin. Tant pis. On prend la route en direction du Cap Nord.

Après quelques kilomètres, nous rencontrons notre premier renne. Il est seul, juste au borde de la route, et broute tranquillement dans la forêt.

IMG_9047

La route est toujours aussi magnifique ici. On redescend un peu en plaine, puis on remonte sur un autre plateau.

IMG_9051

On s’arrête dans une station service pour une rapide vidange, puis on bifurque plein nord pour la route qui mène au Cap Nord.

A partir de là, la route longe le fjord Porsangen. Nous profitons de superbes paysages côtiers. La route serpente le long de falaises impressionnantes.

IMG_9053

IMG_9054

IMG_9055
On a parfois l’impression d’être dans « Inception », avec des pans entiers de falaises qui menaces de s’effondrer sur nous

A un moment donné, juste avant l’entrée d’un tunnel, on fait une sympathique rencontre avec 3 rennes.

On s'arrête pour leur dire bonjour. Eden les accueille à sa manière (elle descend du camion, et court vers eux avec son cri caractéristique (Aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh).
On s’arrête pour leur dire bonjour. Eden les accueille à sa manière (elle descend du camion, et court vers eux avec son cri caractéristique (Aaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh).
du coup, ils se barrent... (logique)
du coup, ils se barrent… (logique)

Quelques secondes plus tard, ils se rendent compte que la direction où ils sont partis est un cul-de-sac

du coup ils reviennent. Le plus teigneux des trois s'approche très près de nous
du coup ils reviennent. Le plus teigneux des trois s’approche très près de nous
puis ils entament un sprint dans l'autre direction
puis ils entament un sprint dans l’autre direction
Eden (et surtout sa mère) ont pris peur et se sont réfugiées dans le camion
Eden (et surtout sa mère) ont pris peur et se sont réfugiées dans le camion
tandis que nos nouveaux amis se sont lancés sur la route avant de disparaitre...
tandis que nos nouveaux amis se sont lancés sur la route avant de disparaitre…

On continue notre route et on s’arrête à plusieurs reprises. Le ciel est bleu, il faut chaud (je suis en t-shirt).

au bord de la falaise
au bord de la falaise
superbe plage déserte
superbe plage déserte
cette falaise est très friable
cette falaise est très friable

A un moment, des travaux ont été faits sur la route, mais uniquement sur les parties où les véhicules roulent le plus souvent.

cela donne un petit air de piste d'athlétisme. très esthétique
cela donne un petit air de piste d’athlétisme. très esthétique
prêts pour un 400m ?
prêts pour un 400m ?
On rencontre encore un troupeau de rennes au bord de l'eau
On rencontre encore un troupeau de rennes au bord de l’eau

Pour aller sur l’île de Mageroya (là où se trouve le Cap Nord), il fallait avant prendre un ferry. Depuis quelques années, il y’a un tunnel qui passe sous la mer. Le tunnel fait 7 km de long. 3km de descente, et 4 km de remontée.

Pendant la descente, on accélère rapidement jusqu’à 90km/h. Dans la remontée, on plafonne à 20km/h (on a eu le temps de préparer le repas de midi – poupoussy est même sortie pour ouvrir le gaz pendant que je continuais à rouler, faire un café, jouer aux cartes, j’ai même pu finir de lire le Lonely sur la Finlande…).

On s’arrête à 12h30 à Honningsvag, ville la plus septentrionale d’Europe*. La ville a été rasée par les allemands à la fin de la seconde guerre mondiale (seule l’église a subsisté, ce qui en fait l’église la plus septentrionale d’Europe*). On s’arrête dans un petit resto/snack/pizzeria pour manger la pizza la plus septentrionale d’Europe* et un plat de pâtes le plus septentrional d’Europe*.

On fait aussi quelques courses dans le supermarché le plus septentrional d’Europe*, puis on part pour les derniers 30 kilomètres qui nous séparent du Cap Nord, endroit le plus septentrional d’Europe*.

sur le chemin, encore de magnifiques paysages
sur le chemin, encore de magnifiques paysages
des lacs, la toundra, des rennes en liberté...
des lacs, la toundra, des rennes en liberté…
le soleil et cette route qui serpente...
le soleil et cette route qui serpente…
au loin d'imposantes falaises. On sent qu'on approche du but
au loin d’imposantes falaises. On sent qu’on approche du but

Au fur et à mesure qu’on avance, le temps se dégrade. Il fait grand beau, mais on sent que quelque chose est en train de se passer

au début tout va bien, soleil…

mais c’est quoi ces nuages ?

Bon, ben là c’est carrément le brouillard !

En arrivant, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée. On se gare sur le parking. On est tous seuls !

IMG_9113

IMG_9114
bon, je déconne… on est plusieurs rangées de camping-cars. Mais on a une bonne place en « première ligne » pour voir le soleil de minuit…

Le Cap Nord, endroit le plus septentrional d’Europe*, a été aménagé pour que le touriste s’y sente bien.

On vient principalement pour le paysage (d’immenses falaises dominent la mer à cet endroit), mais c’est vrai que les aménagements forcent le respect. Sur cette grande falaise, les Norvégiens ont construit 2 musées, une salle de cinéma, un restaurant, un café, une boutique de souvenirs, un bureau de poste, une halle panoramique, une grotte aux lumières, ainsi qu’un bar chicos. La plupart des bâtiments sont creusés dans la roche ce qui fait que le site semble assez bien préservé de l’extérieur.

En arrivant, Eden finit sa sieste. Je pars faire un premier tour de reconnaissance.

l'alignement des camping-cars devant la falaise. On est tout à gauche de la photo
l’alignement des camping-cars devant la falaise. On est tout à gauche de la photo
il y a énormément de vent. le vent amène des nuages.
il y a énormément de vent. le vent amène des nuages.

Depuis la falaise devant le camion on doit voir sur la falaise d'en face, le symbole du Cap Nord : le globe. Vous voyez quelque chose, vous ?
Depuis la falaise devant le camion on doit voir sur la falaise d’en face, le symbole du Cap Nord : le globe. Vous voyez quelque chose, vous ?
ah oui, une fois que les nuages se dissipent, on commence à deviner quelque chose...
ah oui, une fois que les nuages se dissipent, on commence à deviner quelque chose…

Eden se réveille. On la prépare pour affronter le grand vent.

veste, mouffles, bonnet, écharpe...
veste, mouffles, bonnet, écharpe…
ça a l'air de l'amuser
ça a l’air de l’amuser

et tout d’un coup : un grand coup de vent vient faire le ménage, et le soleil apparait ! Vite, on en profite pour faire nos photos !

 le fameux globe sur la falaise
le fameux globe sur la falaise

IMG_9158

IMG_9159
sauf erreur on est à plus de 600m au dessus du niveau de la mer

IMG_9161

IMG_9165

IMG_9166
il est là devant nous ! On y est !!

IMG_9170

IMG_9177
la vue depuis là haut est spectaculaire

IMG_9180

je ne m'en lasse pas
je ne m’en lasse pas

Bon, Eden, les falaises, la vue, l’endroit le plus septentrional d’Europe*, tout ça, ça ne la passionne pas plus que ça…

par contre :

le tracteur, là, y'a moyen de discuter !
le tracteur, là, y’a moyen de discuter !
il y'a aussi cette statue
il y’a aussi cette statue
et cet ensemble de sculptures fait par des enfants du monde entier, en 1988. Ils se sont réunis ici pendant une semaine ce monument appelé "Enfants de la terre" qui symbolise la coopération, l'amitié, l'espoir et la joie
et cet ensemble de sculptures fait par des enfants du monde entier, en 1988. Ils se sont réunis ici pendant une semaine ce monument appelé « Enfants de la terre » qui symbolise la coopération, l’amitié, l’espoir et la joie
s'il y avait encore besoin d'une preuve :)
s’il y avait encore besoin d’une preuve 🙂

On commence à vraiment cailler à l’extérieur. On entre dans le complexe et on fait un petit tour pour découvrir tout ce qui s’y trouve.

Eden s'amuse beaucoup avec le troll
Eden s’amuse beaucoup avec le troll
le pôle nord n'est qu'à 2093km d'ici !! une broutille !
le pôle nord n’est qu’à 2093km d’ici !! une broutille !

On descend au cinéma pour regarder un film de 15 minutes sur le Cap Nord, et l’île de Magoya (très bien fait le film). Eden est très sage et applaudit à la fin du film.

On regarde ensuite les différentes expositions sur l’histoire du Cap nord, la salle des lumières, le musée thaïlandais, la chapelle, etc.

j'aime bien cette carte du 16ème siècle où le nord de la Scandinavie est représenté avec des dragons et des monstres, signes qu'il ne faut pas s'y aventurer...
j’aime bien cette carte du 16ème siècle où le nord de la Scandinavie est représenté avec des dragons et des monstres, signe qu’il ne faut pas s’y aventurer…
On décide de s'offrir une gaufre norvégienne la plus septentrionale d'Europe* accompagnée d'un chocolat chaud le plus septentrional d'Europe*.
On décide de s’offrir une gaufre norvégienne la plus septentrionale d’Europe* accompagnée d’un chocolat chaud le plus septentrional d’Europe*.
Même Eden profite pour faire son goûter le plus septentrional d'Europe*.
Même Eden profite pour faire son goûter le plus septentrional d’Europe*.

Avant de regagner le camion, on dévalise la boutique de souvenirs la plus septentrionale d’Europe*, puis on profite des dernières éclaircies pour faire un ultime tour à l’extérieur.

les falaises
les falaises
le globe vu depuis le camion par temps dégagé
le globe vu depuis le camion par temps dégagé

IMG_9256

le camion est vraiment au bord de la falaise
le camion est vraiment au bord de la falaise

On rentre « à la maison », on couche Eden.

puis on se fait l'apéro le plus septentrional d'Europe*, devant le coucher de soleil le plus septentrional d'Europe*.
puis on se fait l’apéro le plus septentrional d’Europe*, devant le coucher de soleil le plus septentrional d’Europe*.

Bon, à vrai dire le coucher de soleil est légèrement masqué par les nuages. Bon, OK, complètement masqué par les nuages, et on ne voit rien du tout.

IMG_9268
C’est le mieux qu’on ait eu…

Mais honnêtement, ce soir, c’est pas le plus important. On est ravis d’être arrivés jusqu’ici, d’avoir atteint cet objectif et dans les temps (c’est pas la course, hein, mais on s’était dit 1 mois pour monter, un mois pour redescendre), malgré les quelques difficultés (de loin vous avez peut être l’impression qu’on enchaine les galères, mais honnêtement, on n’a pas l’impression de galérer au quotidien, on profite vraiment beaucoup).

Vers minuit on se fait une ultime sortie en amoureux (Eden dort profondément) pour immortaliser ce superbe soleil de minuit 🙂

Il est juste derrière nous, le soleil !
Il est juste derrière nous, le soleil !

Demain on va entamer la deuxième partie de notre voyage avec la redescente vers le sud. Une page se tourne, mais on attend beaucoup de la suite également.

* en fait, le Cap Nord n’est pas réellement le point le plus septentrional d’Europe, puisque si vous regardez la carte ci-dessus, en zoomant, on voit qu’il y’a un petit bras de terre à l’ouest du Cap Nord qui arrive un peu plus au nord. Bon, alors il parait que cet endroit est beaucoup moins spectaculaire, puisqu’il n’y a pas ces belles falaises, et par ailleurs, pour l’atteindre, il faut quitter la route 8km avant le Cap Nord et entamer une marche de 19km aller-retour puisqu’il n’y a pas d’autre moyen d’y arriver. Le Cap Nord serait donc l’arnaque la plus septentrionale d’Europe (je cite le Lonely), mais nous on y a trouvé notre compte… voilà qui est dit !

8 réponses

  1. et ben vous avez bien raison!! nos photos du cap nord semblent etre en noir et blanc tellement tout était recouvert de neige, mais je vois que vous êtes tout aussi chaudement habillé que nous on l’était en avril!! 🙂

    eden semble ravie, vous aussi, c’est un régal! je parle peut etre pour d’autres mais oui on voit bien que vous profitez, que vous en prenez plein les yeux, mais les galères elec ça fait toujours chier (et je sais de quoi je parle, vivre d’amour et d’eau fraiche on connait) alors forcément on vous souhaite de passer outre tout ça à défaut de trouver des solutions… 😉

    en tout cas les photos sont splendides, encore de merveilleuses rencontres avec les rennes, je trouve ces animaux très beau et aussi intrigant que les yaks!

    a demain! 🙂

  2. Eh voilà l’objectif atteint. Une nouvelle fois … magnifique.  Presque déçue que vous soyez arrivés car c’est comme si c’était fini. Mais la dernière phrase d’Ohad nous rappelle que le retour est plein d’espoirs.   Merci de nous faire partager ce voyage avec vous. C’est presque comme si on y était. Bravo Ohad pour les photos tres belles et aussi pour les commentaires on ne peut plus vivants. On s’y croirait. Tous les jours nous suivons le périple avec ma mère qui est aussi accro que moi. Elle ne m’en voudra pas de dire ca car c’est parfaitement vrai. Bye bye les amis et à demain. ???

  3. Sont cons ces rennes quand même: avoir peur d’un enfant, pis ne pas être foutu de voir qu’y  a pas d’issue, ça fait 2 bonnes tares déjà !

    M’enfin, c’était peut-être aussi les rennes les plus septentrionaux d’europe, alors on ne peut pas leur en vouloir, y pitetr des séquelles non identifiées à la septentrionnalité animale…

Laisser un commentaire