Paris – Antananarivo – Antsirabe

Décollage d’Orly, on a une heure de retard. L’avion est un 747 énorme et je suis tout devant, au 3ème rang.
Finalement, l’arrivée à Ivato se fait avec seulement 1h30 de retard.
Premier choc en descendant de l’avion: tu rejoins le terminal à pieds… sympa de marcher directement sur la piste d’atterissage…
Après le check des passeport et la récupération des bagages, je sors et je rejoins Tovo et Gaelle (sa femme), Saholy (la soeur de Tovo) et Stéphane (son mari), et Naivo (le frère de Tovo).
On rentre en voiture (une grosse Toyota Land Cruiser GX beige… un monstre! C’est en fait la voiture de fonction de Dorette, la mère de Tovo).

Le lac Anosy, au centre de Tana

C’est l’anarchie sur les routes. Les gens roulent comme des oufs, il n’y a pas de feux… enfin, à certains endroits il y en a, mais ils ne fonctionnent plus car les gens ont volé les ampoules 😉 Beaucoup de taxis (2CV, 4L, AX, 205, R5), les piétons sont sur la chaussée (pas de trotoirs), des taxis BE (fourgonnettes japonaises ou coréennes ou les gens s’entassent, ou alors des grosses fourgonettes Mercedes avec ouverture par l’arrière, et un mec qui se tient debout, souvent porte ouverte et qui ramasse les sous des gens qui rentrent…), des camions qui polluent, des chars à zébus et des pousse-pousses.


Une des rues qui mènent à la cité Soavinandriana

Finalement on arrive à Tana après quelques bouchons. 2 cousines de Tovo nous accueillent: Banou et Poupoussy (Faramanandraisoa de son prénom…).
Dorette et Julien (les parents de Tovo) habitent à la cité Soavinandriana (prononcer Sovinandjine), cité gardée et cloturée, sur les hauteurs de Tana.
Ils ont une belle vue sur la ville.


Vue de Tana depuis la cité

Une jeune fille (16 ans), la « Bonniche » (elle s’appelle en fait Laingo) range la maison, nettoie, fait à manger, repasse le linge…
C’est un peu choquant au début, mais j’ai appris par la suite qu’elle est orpheline de père et mère, et qu’elle est logée, nourrie, blanchie, et qu’elle perçoit un salaire de 80’000 FMG (80 FF) par mois que Dorette lui place sur un compte qu’elle pourra utiliser à sa majorité.
Pour elle, c’était soit ça, soit la rue, et la, au moins, elle apprend un métier… et à sa majorité, elle aura un petit pécule non négligeable à Mada, et ca lui permettra de se lancer dans kkch… Finalement, c’est bien pour elle, malgré les apparences.

Après manger, on va en ville. On part voir le policier qui à pris le permis de conduire de Naivo. En fait, Naivo a acheté une moto il y a qq temps, mais n’a jamais récupéré les papiers de la moto (version malgache), il n’a que la version japonaise que les flics ont du mal a déchiffrer apparemment. Donc Naivo roulait tranquillement ce matin quand il s’est fait choper sans papiers malgaches… donc confiscation du permis de conduire. On est donc retournés voir le flic en question qui était toujours posté au même carrefour, et Naivo a négocié avec lui en appelant un cousin, apparemment flic aussi, et finalement tout s’est arrangé (ah la la… si ca pouvait se passer comme ca chez nous 😉


Massage Médical et relaxant: Asthme, Estomac, Foie, Reins, Intestin… 😉


Un camion qui s’est oublié dans une maison… Il a du oublier de mettre le frein à main…

Retour à la maison, on charge le 4×4 avec toutes les affaires sur la galerie (entièrement faite maison, la galerie).


Notre 4×4 pendant les 2 premières semaines… La classe!

Et c’est parti, direction Ambatolampy, dans un restaurant dont Tovo m’avait parlé pendant des années: au RV des pêcheurs. ils font, parait il d’excellentes « Ecrevisses en berceau ». personnellement, je me suis contenté d’un coq au vin… 😉

Petite anecdote sur la route: Y’a un chemin de fer qui relie Tana à Antsirabe. A un moment, le chemin de fer passe au dessus de la route (un petit pont). Sauf que la partie des rails qui passe au dessus de la route est posée sur le bas coté… En fait, un camion grue s’est oublié il y’a kk temps et est passé par la et a complètement arraché le pont (d’ailleurs, il s’est arrêté kk centaines de mètres plus loin, et il était toujours la…). Depuis, la ligne Tana – Antsirabe est coupée à la circulation 😉


Le fameux pont de la voie ferrée… 😉

On mettra 2h pour atteindre Antsirabe.
Ce soir on dort dans un espèce d’internat, on a 2 chambres de 4. C’est un peu glauque (surtout le couloir et les chiottes), mais c marrant…


L’internat à Antsirabe. C’est pas le grand luxe, mais on a bien dormi quand même…

@ demain si je me suis pas fait bouffer par des cafards 😉

Laisser un commentaire