2 juillet 2015 – Hirtshals – Drammen

Notre emplacement d’hier était au top. Pas un bruit à part les oiseaux, aucun dérangement… à conseiller (on l’a mis sur Park4night si jamais).

Le réveil quant à lui était un peu plus brutal, puisqu’on l’a réglé à 6h20. Sur notre réservation, il est indiqué qu’il faut faire le check-in au plus tard 1h30 avant le départ (qui a lieu à 9h), et comme c’est une première pour nous, on prend un peu de marge.

Eden est en forme dès le matin.

Ceci est le pantalon de Poupoussy
Ceci est le pantalon de Poupoussy

On arrive devant FjordLine, le ferry est déjà là en train de débarquer les véhicules arrivant de Norvège. Il y’a quelques véhicules déjà présents également de notre côté. On se met en file indienne derrière les autres camping-cars, sur un immense parking, en attendant le « go » pour l’embarquement.

IMG_4882
Notre ferry
IMG_4885
en file indienne
IMG_4887
Eden est ravie de cet immense terrain de jeu

IMG_4888

On discute avec quelques camping-caristes de notre file. Derrière nous on revoit un couple de français dans un camping-car Hymer à peine plus récent que le nôtre. On les avait croisés hier pendant une vidange. Elle a 82 ans, lui 86. Ils viennent d’Antibes et partent pour la 21ème fois en Norvège. Faut croire qu’ils aiment ça ! Elle y est allée pour la première fois avec ses parents en 1959 et depuis y revient dès qu’elle le peut. On interroge aussi un couple de norvégiens qui a un immense camping car Carthago (de la taille d’un bus) s’ils savent où on peut acheter une batterie pour camping-car en norvège. Ah oui, parce qu’il faut peut être faire une rapide parenthèse sur nos aventures frigorifiques.

Après avoir acheté notre nouveau frigo nous l’avons testé une première fois. Il a fonctionné quelques minutes puis s’est arrêté. On a donc pensé qu’on n’avait pas suffisamment rechargé nos batteries après avoir branché par erreur l’ancien frigo à Frankfurt. On a donc récidivé le lendemain soir, après avoir roulé toute la journée (les fameux 480km) en plein soleil. Si avec cette distance (alternateur) et ce beau temps (panneaux solaires) les batteries ne sont pas remplies c’est qu’elles ont vraiment un souci. On rebranche donc notre frigo. On voit la température qui descend : 26°… 20°… 14°… 10°… on se dit que c’est gagné. 6°… 4°… 3°… banco, on a du froid. Et là, c’est le drame : le frigo s’arrête lui aussi (avec voyant orange qui clignote, indiquant que la batterie n’a pas assez de patate et qu’il se met en mode sécurité). Bref on en a conclu que notre batterie était naze et qu’il fallait la changer, d’où notre question.

Vers 8h30 l’embarquement a lieu. On entre dans les entrailles de la bête. C’est assez impressionnant : c’est l’équivalent d’une autoroute de 2 fois 3 voies dans laquelle s’engouffrent voitures, camions, camping-cars, caravanes, bus… Il y’a 3 étages pour les véhicules, puis 3 étages supérieurs pour les passagers (étage 7 : restaurants, bars, salles de jeux… étages 8 & 9 : cabines (équivalent à un hôtel), étage 10 : bars et pont supérieur).

Quelques photos du départ :

IMG_4891
le bateau « express »
IMG_4901
le port d’Hirtshals

IMG_4903

IMG_4909

IMG_4916

Pendant la traversée on installe nos affaires sur quelques fauteuils et on visite les lieux. Tout est prévu pour passer une agréable traversée, que ce soit pour les grands ou les petits.

IMG_4895
Le pont supérieur
IMG_4906
On a même pu apercevoir quelques baleines échouées…
IMG_3972
Eden s’éclate d’abord dans les ballons
Pour ensuite s'amuser avec les animatrices
Pour ensuite s’amuser avec les animatrices

L’arrivée sur Langersund se fait vers 13h30.

IMG_4920

IMG_4925

Nous prenons directement la direction du vendeur de batteries, situé à une dizaine de kilomètres du débarcadère. En arrivant on retire l’ancienne batterie, et là, grosse surprise : on a deux batteries « moteur » dans le compartiment, mais aucune batterie « à décharge lente ».

IMG_4819
Notre ancienne batterie « haute performance »…

Autrement dit, c’est complètement normal que la batterie ne tienne pas la charge si c’est une batterie « normale ». On achète donc une batterie à décharge lente, on l’installe, la branche à toute l’installation et on croise les doigts pour qu’elle se charge correctement et nous rendre de bons et loyaux services frigorifiques (notamment).

On prend ensuite la direction de Molen. Il s’agit d’un petit promontoire au bord de l’eau formé de milliers de blocs de pierre. D’après ce qu’on a compris (les explications étant en Norvégien, ce qui suit est potentiellement faux), il s’agit de cailloux qui ont été amenés ici par un glacier il y’a fort fort longtemps. Il y’avait une exposition de cailloux de toutes les époques (depuis plus de 1,5Md d’années jusqu’à beaucoup plus récemment). Les anciens (apparemment nos ancêtres de l’âge de pierre) ont récupéré certains de ces cailloux pour en faire des tombeaux alignés sur la plage.

IMG_4928
Eden a rencontré une souche d’arbre sculptée
IMG_4935
Elle en est tombée amoureuse et ne voulait plus le lâcher
IMG_4940
C’est vrai qu’il est mignon
IMG_4942
Des cailloux datant de plusieurs milliards d’années

IMG_4945

IMG_4947

IMG_4948
Les fameuses sépultures de l’âge de fer

On continue ensuite notre route en direction de Drammen. Il s’agit d’une ville industrielle située au bord de l’eau, mais qui est conseillée par le Lonely pour son centre historique intéressant. On s’arrête pour y flâner et découvrir les quelques bâtiments historiques.

Avant de revenir au camion on trouve une supérette pour les emplettes du soir (saucisses, pommes de terres, tomates cerises, bananes…), puis on se gare dans le centre mais dans une rue peu passante. On a du bol : il y’a un hotspot wifi gratuit depuis le camion 🙂

 

6 réponses

Laisser un commentaire