1er juillet 2015 – Kaltenkirschen – Hirtshals

Cette nuit on a retrouvé Eden dans le filet de sécurité. Elle a dû bouger pendant son sommeil et s’est retrouvée coincée tel un dauphin dans un filet de pêche. Bon, ça prouve que le filet joue son rôle. Au moins on ne l’a pas retrouvée plaquée au sol (le lit pavillon, même descendu au maximum, est quand même à plus de 1m20 de hauteur).

A part cette petite péripétie, la nuit a été calme malgré les nombreux voisins que nous avions autour de nous.

IMG_4864

On part donc vers 9h30 pour 480km de bonheur sur les autoroutes allemandes et danoises.

Le soleil tape déjà fort dès le matin (bon, OK, moins qu’hier), mais je pense quand même que je me suis chopé un début de coup de soleil sur l’avant-bras gauche.

La route se déroule sans encombre le matin. Il y’a beaucoup de monde mais pas de bouchons. Le passage de frontière entre l’Allemagne et le Danemark se matérialise par un panneau.

IMG_4803

A la mi-journée, on a bien rempli notre quota de kilomètres puisqu’on en a fait 270 sur les 480 ! On s’arrête dans une aire d’autoroute pour une petite récompense.

IMG_4814

IMG_4865

On reprend la route et je demande à mon copilote de me remplacer sur quelques kilomètres histoire de ne pas m’endormir pendant la digestion.

IMG_4811

Au passage, la miss se débrouille beaucoup mieux avec le Hymer qu’avec Züüd, malgré sa taille plus imposante. Probablement la sagesse de l’âge la boîte automatique…

On traverse plusieurs fjords / bras de mers plutôt impressionnants, notamment au-dessus de la ville de Vejle.

IMG_4801

Nous arrivons finalement à Hirtshals (pointe nord du Danemark) vers 17h. On fait un premier repérage pour identifier où nous devrons nous rendre demain matin pour l’embarquement à bord du ferry. Puis on se dirige vers le point de stationnement des camping-car indiqué par Park4night. L’endroit n’est pas hyper accueillant : un grand terrain en pente, sans aucune ombre, avec plein de camping-car dessus. On tente le 2nd spot indiqué. Il s’agit d’un bout de plage, mais le coin semble à présent interdit aux camping-cars. Finalement, on se dit qu’on va trouver un spot par nos propres moyens. On cherche d’abord une supérette ouverte. La première est un supermarché dédié aux norvégiens qui vont faire leurs emplettes à l’étranger. L’alcool étant hors de prix chez eux, on pense qu’ils viennent faire leur stock ici. Même si la quantité est limitée, c’est quand même probablement plus avantageux. Bref, à part de l’alcool et de la viande surgelée, il n’y a rien dans ce supermarché. La seconde supérette est mieux achalandée et on y trouve de quoi faire notre repas du soir.

En face de cette dernière se trouve un terrain bien plat avec jeux pour enfants, ombre, gazon. Ça fera largement l’affaire pour ce soir et on devrait être tranquilles ici.

IMG_4875

Eden est ravie de cet emplacement en tout cas.

IMG_4879

IMG_4867

On passe quelques coups de fil sur Skype pour échanger avec la famille avant la fin de la 3G. On profite du coucher de soleil qui dure vraiment longtemps. Au moment où j’écris ces lignes (22h), le soleil n’est pas encore passé sous l’horizon.

7 réponses

  1. Salut Ohad et poupouss

     

    J’ai suivi vos pérégrinations frigorifiques, alors ce nouveau frigo a compression c’est le top ?

    Je connais REIMO ils sont fabricants mais vraiment orientés sur leurs produits.

    Tu veux rire, hier nous sommes partis de Serrechamp qui doit te rappeler un coup de soleil sur les pieds !

    Mon premier GPS a refusé de  s’allumer au départ vers Lyon, prévoyant j’avais emporté un 2ème donné par Nath il est parti en sucette à la bifurcation sud vers Rillieux la Pape

    Arrivés à l’aéroport j’ai allumé mon smartphone et utilisé pour la 1èer fois cet engin diabolique et ca a marché.

    Il faut dire que nous sommes partis en convoi avec le CC et une remorque pour aller chez Nath pour quelques jours.

    Faire un demi tour sur une route départementale c’est coton (je hais les routes départementales)

    A bientôt

    JP

  2. Bravo à la co-pilote !!! (elle à l’air d’assurer….un max). Nous suivons vos étapes avec bonheur. Nous nous cuisons gentiment sous la canicule, dernier jour avec Mathias, ce soir vacances. Grosses bises à Eden et bonne route.

  3. yes ça se rapproche!!! merci pour la carte, on visualise bien mieux ainsi!! 🙂

    j’espère que vos placards sont bien remplis, les prix norvégiens c’est pas une légende!!

    vivement la suite! 🙂

  4. Ah mais votre ferry c’est le lendemain matin ? C’est trop facile, nous c’était le soir, vers 17h justement, ça maintenait une certaines pression tout au long de la journée 😀 Par contre la nuit à bord, dans la cabine rikiki c’était laborieux.

     

    Dans la série des trucs cher en Norvège, il y a l’essence aussi, et vous allez en cramer pas mal vu les kilomètres prévus….. le coté positif, c’est qu’avec les limitations de vitesse on consomme vraiment moins.

  5. Merci à tous pour vos commentaires et encouragements 🙂

    @JPP : le frigo a l’air de fonctionner, mais c’est la batterie qui est HS. On en a changé une aujourd’hui. je te tiens au jus 😀

    @nounou sophie : Bon courage pour la canicule thononaise !

    @Jess : Nos placards sont remplis. Après, selon ce qu’on veut acheter, ça semble effectivement un peu plus cher que chez nous. Encore que je suis habitué aux prix suisses, et ça ne me surprend guère…

    @Lazer : oui le ferry c’était ce matin. du coup pas besoin de cabine (pour 4h de traversée, on s’est installé sur de confortables fauteuils). Pour ce qui est de l’essence, on a fait les noobs et oublié de faire le plein au danemark, et effectivement, ça fait mal au fesses le litre à 1,55€

Laisser un commentaire