30 juin 2015 – Hann Munden – Kaltenkirchen

On commence à être mieux organisés. Ce matin nous avons réussi à décoller vers 9h15 en nous levant à la même heure qu’hier (8h). Notre spot en pleine nature s’est avéré très sympa. Au calme, à l’abri du soleil le matin. Parfait.

On a de la route à faire aujourd’hui (et demain) : 850km environ. Et une volonté d’en finir une bonne fois pour toutes avec le frigo. Hier soir avant de dormir j’ai profité des dernières connexions en 3G (Merci Free et son forfait 35 jours dans quelques pays – dommage qu’il n’y ait pas plus de pays concernés) pour faire quelques recherches sur les accessoiristes de camping-car sur notre chemin. On passe près de Hanovre et Hamburg, deux grandes villes, il y’a forcément des spécialistes qui pourront nous aider.

On reprend donc la route et je commence à passer quelques coups de fils.

IMG_4789
Sur la route…

Les premiers que j’arrive à avoir au téléphone ne comprennent pas un mot d’anglais. Ils me demandent tant bien que mal de leur envoyer un mail expliquant le problème. Je leur envoie et reçoit 2h plus tard une réponse m’indiquant qu’ils ne peuvent pas m’aider.

Le second que je tente parle bien anglais. Je lui explique la situation. Il m’indique qu’ils ne pourront pas m’aider dans des délais aussi courts, par contre ils me conseillent de prendre un frigo à compression avec porte par-dessus et le mettre dans le coffre (cf. les modèles que j’avais vu chez Fritz Berger, au tout début – ainsi que ceux envoyés par JPP par SMS). L’idée semble intéressante, compte tenu de nos impératifs. Au pire, on pourra toujours revendre le frigo en rentrant en France pour en acheter un qui convient exactement à notre emplacement.

Nous nous dirigeons donc vers P-Concept (Harxbütteler Str. 16, 38179 Lagesbüttel), où nous sommes accueillis de façon très sympathique par le gars qu’on avait eu au téléphone. Il s’est finalement renseigné et n’a qu’un seul modèle de « coolingbox », mais ce n’est pas un modèle à compression et il risque de pomper autant la batterie que le frigo actuel. On commence à désespérer et là il nous propose d’appeler quelques collègues de son réseau de distribution qui sont sur notre route pour leur demander s’ils ont ces modèles en stock. Pendant qu’il passe ses coups de fils Eden démonte le magasin, et Poupoussy prend un café offert à l’accueil. Au bout de 20 minutes le gars revient avec une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise c’est qu’il n’y a aucun magasin de son réseau qui a le modèle en stock. La bonne c’est qu’il y’a un magasin Fritz Berger (le même que le premier qu’on avait visité à Frankfurt) situé à 7 km de là, et qu’il a moult modèles en stock. Il m’a dit qu’ils nous attendent. On remercie notre hôte et on part en direction dudit magasin. En chemin on s’arrête dans un resto italien pour manger un bon plat de pâtes (Eden n’attend pas au-delà de 13h).

IMG_4791
Eden très concentrée sur ses pâtes…

 

Dans le resto, ils étaient apparemment champions de quelque chose, mais on n’a pas compris de quoi.

IMG_4792

Chez Fritz Berger, personne ne parle anglais. Je me débrouille avec mes restes d’allemand (10 ans quand même, mais zéro pratique, donc niveau proche du néant), et on arrive à se comprendre avec le vendeur. On embarque avec nous un magnifique frigo à compression Waeco qu’on installera dans le coffre / branchera plus tard.

IMG_4797

Ces magasins sont un cauchemar pour les camping-caristes. On trouve plein de trucs super utiles et on a du mal à repartir uniquement avec ce dont on est venu chercher. Là par exemple on est repartis avec :

  • Des mugs avec un bout de caoutchouc en dessous qui fait qu’ils tiennent tout seuls et ne glissent / tombent pas
  • Un thermos (parce que du coup ça nous fera économiser du temps et du gaz : on fait bouillir de l’eau le matin et on en a pour tous les biberons de la journée !)
  • Du produit anti-odeurs pour les canalisations parce que mine de rien, même si on fait bien gaffe de ne rien verser de spécial dans les canalisations, il commence à y avoir une vieille odeur de chacal moisi dans le camion.

Bon, il est déjà 15h, il est largement temps de partir. Nous faisons confiance à Juju (notre GPS) connectée à l’info trafic pour nous guider. Elle se débrouille plutôt pas mal ces derniers jours et nous a fait éviter pas mal de bouchons. Mais aujourd’hui, elle a eu du mal. Enfin, tout n’est pas de sa faute. Il faut savoir qu’à Hamburg, les gars qui s’occupent des routes ont remarqué tout récemment que sans entretien, les routes tombent en ruine. Ils ont donc décidé de lancer un grand plan de rénovation des routes. Ils ont envisagé deux options :

  • Option 1 dite « Rénovation par paliers » : On rénove les routes par petits bouts, ce qui permet d’avoir des travaux localisés à certains endroits, et même si ça prend un peu plus de temps, on ne gêne pas trop la circulation
  • Option 2 dite « Rien à branler de ces salopards d’automobilistes » qui consiste à faire des travaux sur tous les axes majeurs qui mènent à Hamburg en même temps, ainsi que sur le périphérique et les voies principales en centre ville.

Bien sûr, en toute logique ils ont choisi l’option 2, ce qui fait que toute la ville et sa périphérie sont un énorme bouchon…

Alors juju a bien tenté de nous avertir que prendre le périphérique n’était pas une bonne idée. Elle nous a conseillé un itinéraire bis. On a suivi ses conseils pour finalement se retrouver à traverser toute la ville par le centre… Un véritable enfer… plus d’une heure bloqués dans le trafic urbain…

IMG_4793

On est finalement arrivés à un point de ravitaillement en eau / vidange repéré précédemment sur Park4night vers 20h. On pensait ne faire qu’une courte étape mais nous allons finalement dormir ici. Il nous reste encore 500km à faire demain. Ce sera dense mais faisable. Ensuite, ce sera les « vraies » vacances qui commencent !

Sinon quelques anecdotes :

– Ce soir on se brosse les dents avec de l’eau gazeuse – on a épuisé notre stock d’eau plate ! et pour répondre à tous ceux qui se posent la question : oui, ça fait de la mousse !

– Notre store occultant sur le hublot principal ne ferme plus. On a roulé toute la journée avec le store qui pendouille comme ça :

IMG_4798A priori on a réussi à retendre le ressort ce soir 🙂

10 réponses

  1. que d’aventures…. je compatis, on a connu les mêmes galères (frigo qui fait ce qu’il veut, truma qui marche un coup sur deux, pompe a eau qui nous lache le jour du départ, convertisseur qui merde)!!

    allez la scandinavie vous attend maintenant!!! 😉

  2. NAn mais je pense qu’ils avaient raison les Kraftwerker Hambourgeois de choisir l’option 2. C’est la plus sensée qui soit ^^

    Cool, jvais essayer le brossage de dents à l’eau gazeuse.

    (PS, je rattrape tout mon retard d’un coup, et forcément, je pouffe de rire comme une débile toute seule devant mon PC… Ohad, je kiffe ta narration !)

Laisser un commentaire