Réparations – 1er épisode

Après notre weekend Suisse où nous avions découvert quelques petits soucis sur le camion, nous avons décidé de l’amener au garage pour une première révision.

Le garagiste a ainsi pu :

  • Purger le circuit de freins. On avait en effet constaté quelques soucis de freinage (il fallait « pomper » une première fois avant que le camion ne freine vraiment). Il faut qu’on teste de manière approfondie pour voir si ça va mieux.
  • Changer tous les filtres du circuit d’alimentation de gasoil. Après des premiers essais, cela semble avoir résolu notre problème de perte de puissance sur route plate ou en montée
  • Réparer le frein à main qui ne se déclenchait qu’une fois sur 4
  • Changer la jauge de gasoil, ce qui devrait nous éviter de tomber en rade comme le jour où on a acheté le camion 😀
  • Créer une « mise à l’air » pour le réservoir de gasoil. En effet, jusqu’à présent, quand on faisait le plein, au moment où le réservoir était rempli, il débordait par l’orifice de remplissage.

Bon, pour la dernière réparation, au premier plein de gasoil, ça n’a pas débordé par l’orifice de remplissage. Par contre, grosse fuite au niveau de la trappe de la jauge, au dessus du réservoir. Mais genre l’inondation ! Et ensuite, à chaque freinage, je laisse quelques litres de gasoil sur la route :

gasoil

 

Donc retour au garage, et réparation du joint entre le réservoir et la jauge qui manifestement n’avais pas été correctement positionné.

Au retour du garage, on a aussi fait quelques réparations nous mêmes, notamment :

  • Identification et réparation (provisoire) de la fuite d’eau au niveau de la climatisation. En fait c’est un coin du lanterneau au dessus de la climatisation qui a été découpé par l’ancien propriétaire pour que le nouveau lanterneau central puisse passer (il a changé le lanterneau central d’origine par un lanterneau plus grand et plus transparent. Le résultat est vraiment bluffant en terme de luminosité à l’intérieur !). Du coup, quand il pleut il y’a quelques gouttes qui passent à l’intérieur. La réparation au scotch américain tiendra un certain temps (au moins jusqu’à ce qu’on trouve une autre idée plus durable
  • On a aussi réussi à trouver la « panne » au niveau de l’électricité à l’arrière. En fait, après vérification, il semblerait qu’on se soit plantés avec tous les boutons présents. On a dû appuyer sur un des boutons, et il doit désactiver une partie du circuit électrique à l’arrière. Pour le moment, on a trouvé la solution, et tout semble fonctionner correctement (lumières, pompe à eau, même la télé !)

Enfin, on a procédé à quelques aménagements (et tentatives d’aménagement), notamment :

  • Une poubelle de porte (très pratique) 🙂
  • installation d’un superbe thermomètre intérieur
  • installation d’un nouveau GPS spécial camping car (pour ceux que ça intéresse : Garmin Camper 760 – je ferai un article à l’occasion pour vous dire ce que j’en pense)
  • On a aussi tenté d’installer un store à sur le pare-brise et les fenêtres avant, mais malheureusement le modèle qu’on a acheté (stores roulants « SNCF ») ne s’adaptera pas sur le camion car le lit pavillon gène au moment de la descente. On va probablement se rabattre sur des rideaux montés sur un rail (installation d’origine que l’ancien propriétaire avait enlevé)
  • un filet de sécurité sur le lit pavillon

filet

2 réponses

  1. Coucou, chouette de voir que ça avance. Pour les stores de fenêtres, tu peux jeter un coup d’oeil chez Hornach, ils ont un grand choix, et pas mal adaptable (notamment des modèles sans percer)…

    Et je suis curieuse, elle ressemble à quoi votre poubelle de porte ??

    Bisous à vous

  2. Coucou les amis !

    Alors une possible bonne alternative au scotch ricain ça peut être le mastic « sikaflex », en vente dans les shops camping car ou les bons bricolotrucs !

    Ce résiste bien au soleil, à la pluie, à la neige : environ 2 ans d’usage avant de retirer puis de refaire !

    Chouette camion sinon, e toujours mercos…

    bises

    Victor etc

Laisser un commentaire