Courses à Antananarivo

Journée courses.

On commence le matin en allant chez Cora, grande surface qui n’a rien à envier aux Carrouf et autres Géant de chez nous.

Seule différence: alors que chez nous tout le monde fait ses courses en grande surface, ici, c’est que ceux qui ont les moyens qui peuvent se le permettre.
Les prix sont à peu près équivalents aux prix en France (donc bien au dessus du niveau de vie d’un malgache moyen…)


Le rayon des mangues à Cora…plein de sortes différentes!

On est ensuite rentrés à la cité pour manger. L’après midi, on l’a passé à Tana, ou plutot dans la voiture: 15h on est allé chercher Poupoussy à son école de génie rural, puis on est allé au Zoma (Ananakely) pour me trouver un gros sac de sport pour rapporter tous les souvenirs.
Le Zoma est moins impressionnant que ce à quoi je m’attendais.
C’est un marché avec des stands « en dur » assez serrés, mais ca ressemble en fait pas mal au vieux marché arabe à Jérusalem.

On est ensuite allé chercher Naivo à son école, puis on l’a accompagné derrière sa moto jusqu’au garage pour une réparation.
En fait, avec les bouchons et les temps d’attente, tout ca nous a pris tout l’après midi, tellement la circulation à Tana est impossible.


Naivo sur la moto dans les bouchons de Tana – on le suit en voiture, la…


La clio édition spéciale Tiers monde… 😉


Le 4×4 que nous avions pour les derniers jours… Il a pas l’air comme ça, mais c’est une vraie bouze…

Le soir, après avoir mangé, nous sommes un peu sortis entre mecs (Tovo, Naivo, Patou et moi).

On est d’abord allé au billard, dans la zone industrielle. On a joué une bonne heure 1/2 puis on est allé sur l’avenue de l’indépendance.

La, j’ai découvert comment font les jeunes de Tana pour sortir le soir: en fait, ils se réunissent sur les contre-allées de l’avenue, là, il y’a des vendeurs de boissons (bières et autres), de biscuits, de cigarettes, de maskit (brochettes de zébu) qui vendent leur marchandises à même le parking.

Ca grouille de monde. On s’est pris une bière, et on s’est installé sur le capot de la Kangoo de Patou (la classe 😉

On s’est ensuite un peu balladé sur l’avenue. On trouve vraiment de tout: entre les mecs qui arrivent avec leur Golf GTI Jacky Touch, ceux qui viennent avec leur taxi brousse ou encore ceux qui arrivent à 8 dans une vieille R5 toute moisie.
On trouve aussi quelques enfants qui mendient :/

Plus tard, on a fait un tour en kangoo (lol) dans Tana by night.

On rentrant, on a préparé le plan d’attaque pour demain soir: on va essayer d’organiser une soirée d’adieu avec les cousins/cousines, et si on peut, tenter de squatter la maison de tantine Vivianne.

Suspens… la suite demain…

Laisser un commentaire