Lac Rasoabe – Antananarivo

Lever à 6h.
On n’a pas renconté de caffards.

On a tout monté sur la galerie, petit dej et on est repartis, direction Tana.

Sur le chemin, les feux de brousse sont partout. C’est vraiment désolant! Voir toutes ces forêts partir en fumée, c’est autant de chances en moins de s’en sortir pour les populations.

Rien de particulier à part ça sur la route, sauf un petit orage vers la fin.


Un camion tranportant des ouvriers (surement)… la photo est crade, mais c’est plus pour l’ambiance…


Des rizières à perte de vue sur la route de Tana…

Arrivés à Tana, on range les affaires, et on repart en ville pour chercher une guitare.
C’est l’anniversaire de Naivo dimanche, il se débrouille vraiment bien à la guitare, mais il a une vraie gratte de daube, impossible à accorder, et qui sonne vraiment faux.

Le 2ème magasin que nous visitons est le bon. Ils proposent des guitares magnifiques à des prix défiant toute concurrence.

On en trouve une (une Folk, électro-acoustique) pour 350’000 FMG. Elle est superbe, et a un son terrible.
Ca va lui changer de sa merde 😉 Pour l’instant on lui fait croire que je l’ai acheté pour moi…


Un immeuble du ministère. Si avec tout ça ils le rentabilisent pas le batiment… 😉

On rentre, on mange, on gratte un peu, une petite contrée… On ramène ensuite Laingo (la « bonniche ») qui dort chez Poupoussy le temps que nous sommes à Tana…

En revenant on se prend un vieil orage tropical sur la gueule. Les gouttes font chacune la taille de balles de ping-pong!!

Demain on va aller au village des artisans pour faire du shopping 🙂

Laisser un commentaire