Lübeck – Malmö

Et le Frühstuck fut bon! Un peu de fromage allemand, un œuf à la coque, du thé, des tartines, un yaourt, de la confiture, du nutella, du miel… que demander de plus.
Le tout, servi par Hilda, la femme de Monsieur Schmidt. Hilda est très grande, et on a décidé de l’immortaliser sur une photo avec Poupoussy 😉

IMG_9978
Hilda, la femme du gérant… un bon 1.90m à mon avis…
 

IMG_9977
Le salon à l’étage…
 

IMG_9979
Le Zimmer vu de l’extérieur…

Départ donc par les petites routes, direction Puttgarden. La campagne nord allemande est parsemée d’éoliennes. Quand je dis parsemée, c’est qu’il y en a partout, et en quantité. On devrait en prendre de la graine, en France, car mine de rien, dans ces contrées où le vent est omniprésent, cette source d’énergie renouvelable doit quand même couvrir pas mal de besoins des habitants et des industries locales pour qu’ils aient décidé d’en mettre partout.

IMG_9984
Un champ d’éoliennes sur le bord de la route…
 

IMG_9985
Le même…

Nous traversons de petites bourgades aux noms poétiques tels que Travelmünde, Timmendorfer Stadt, Schrabeutz ou Gromitz (et wallace)…
A Dahme nous arrivons à nous perdre, et on se retrouve dans un cul de sac, sur une plage nudiste… on en profite pour faire quelques photos 😉 (du paysage local bien sur! bande de p’tits pervers!)

IMG_9989
En arrivant sur la plage de Dahme
 

IMG_9990
La plage nudiste… remarquez le p’tit couple en bas à droite… 😉
 

IMG_9993
Un p’tit banc qui traînait par là…
 

IMG_9996C’est nous 🙂

L’arrivée sur l’île de Fehmarn, au niveau de l’embarcadère se fait comme pour un péage sur une autoroute française: Une dizaine de files de voitures passent d’abord le « péage », puis font la queue bien alignées dans leur rangée. Lorsque nous arrivons, le départ est imminent, et on n’a pas à attendre. Nous embarquons sur le ferry, et on serre nos voitures comme des sardines à l’intérieur de la bête.

IMG_9997
Ils optimisent l’espace à mort à l’intérieur… à peine la place pour passer entre deux voitures…

Les passagers, eux, sont autorisés à monter aux étages supérieurs pour dépenser leurs euros et couronnes danoises en alcools, cigarettes, glaces et autres friandises qu’on ne trouve uniquement que dans les duty free des aéroports et des avions (toblerone, notamment).

IMG_9998
Le port de départ, du côté de Puttgarden
 

IMG_0003
Sur le pont supérieur…

La traversée se fait en 45 minutes, juste le temps de faire le tour du bateau pour regarder de tous les côtés, admirer la côte allemande qui s’éloigne, et la danoise s’approcher…

IMG_0015
Des éoliennes du côté Danois…

A Rodby, nous prenons l’autoroute jusqu’à Maribo (avec un M et non un H) pour changer quelques euros et pour manger un morceau. On s’arrête à la place centrale du village, sûrement à côté de l’hôtel de ville…

IMG_0023
La place centrale de Maribo
 

IMG_0026
Avec ce qui semble être la mairie du village…

J’ai remarqué après coup que Maribo se trouve sur l’île de Lolland, autremant dit « l’île de lol » 😀 (bon, OK c’est nul!)
Le temps est ensoleillé, le ciel est bleu, il fait bon (un p’tit 25°). que demander de plus!
Sinon, 1er constat : au Danemark, 90% de la population féminine est blonde. il y en a partout!
On repart de Maribo, et on continue sur les p’tites routes, direction Copenhague…

IMG_0028
Quelque part sur la route de Copenhague…

Le copilote me fait quelques misères, mais après quelques détours, nous passons sur l’énorme pont de Öresund qui relie Copenhague à Malmö en Suède. Au moment ou nous sommes au milieu du pont, un énorme orage nous tombe dessus. Le genre d’orage qui oblige à ralentir, tellement l’eau qui coule sur le pare brise nous empêche de voir. Le genre d’orage qui est si violent que les trombes d’eau qu’il déverse ne permettent plus de distinguer les voies sur l’autoroute…
On arrive en suède, donc, sous la pluie.

IMG_0033
Le temps est très changeant… après l’orage, le soleil revient rapidement et l’évaporation est visible…

Le Lonely Planet conseille un camping pas très loin du pont, qui aurait des bungalows. Nous nous y rendons, mais malheureusement, il n’y a plus de place. La réceptionniste nous conseille l’auberge de jeunesse de Malmö, et nous indique comment nous y rendre. Avant de partir, nous faisons un p’tit tour par la plage pour admirer le pont, et prendre quelques photos…

IMG_0037
Le paysage à côté du Camping de Malmö
 

IMG_0039
La promenade
 

IMG_0040
Des p’tites Stuga 🙂
 

IMG_0053
Toujours a côté du Camping
 

IMG_0035
Le pont d’Öresund qui relie Copenhague (Danemark) à Malmö (Suède)
IMG_0043
Hey, mais c’est nous 🙂

Nous reprenons la route, et quelques détours plus tard, nous voila arrivés à la STF Vandrarhem Malmö. L’endroit est sympathique, entouré d’arbres et de parcs. La chambre (pour 4) est spacieuse à 2, mais la douche est à l’étage…

IMG_0076
L’auberge de jeunesse à Malmö… Simple, mais convivial…

Nous décidons d’aller visiter Malmö, et son centre ville historique. A la sortie de l’auberge, nous rencontrons un p’tit hérisson qui a l’air d’être complètement pétrifié lorsque j’arrête la voiture et que je sors mon appareil photo…

IMG_0058
On a rencontré Sonic en sortant de l’auberge…
 

IMG_0056
En allant vers le centre ville, on tombe nez à nez avec une soucoupe volante…

Le centre historique de Malmö est entouré de canaux. Au sud, on trouve une forteresse, ainsi qu’un bâtiment à l’architecture moderne. Au centre, des rues pour la plupart désertes (en tout cas à l’heure où nous nous y sommes rendus), sauf une, où manifestement tous les Malmösiens et les Malmösiennes se sont donnés rendez-vous.
Les restaurants et bars sont bondés sur la place Lilla Torget.

IMG_0059
Malmö by night…
 

IMG_0064
Malmö by night bis…
 

IMG_0067
Des hauts « Boob » ;-)…
 

IMG_0071
Au détour d’une ruelle…
 

IMG_0073
Au loin, la zone industrielle…
 

IMG_0074
Un immeuble apparemment célèbre à Malmö… Sa forme est en tout cas assez particulière…

Après une deuxième soirée à essayer de faire fonctionner le wifi (et après avoir tenté les deux cyber cafés, mais qui étaient fermés) on abandonne (momentanément) l’idée d’appeler à la maison pour dire que tout va bien… (on retentera demain…). Le seul endroit ouvert (et où il y a de la place) est le mac-do (ha si, y’a aussi un BurgerKing, mais y’a trop de queue). On décide donc d’y laisser quelques couronnes pour nous restaurer… de retour à l’auberge… il est 2h… dodo!

Laisser un commentaire