Premiers essais du camion

Nous avons profité d’un weekend sans programme particulier pour tester le camion en situation(presque)° réelle.

Presque, car on espère ne pas avoir à affronter les éléments l’été prochain. Or là, on a quand même dû affronter des températures négatives, la neige, et quelques déconvenues…

Nous sommes donc partis pour un weekend improvisé en Suisse romande :

Capture du 2015-02-02

 

Départ samedi matin (enfin, midi), puisqu’après avoir chargé le camion, fait le plein et quelques courses, il était déjà l’heure de manger. On s’est donc arrêté au bord du lac près d’Evian pour déjeuner.

IMG_3720

La neige commence à tomber mais ne tient pas. On remarque alors le premier souci de la journée : un des lanterneau semble avoir une légère fuite. Pas dramatique, mais quand même, des gouttes de temps en temps (on avait d’abord accusé à tord le bébé qui avait un biberon d’eau à la main et qu’on soupçonnait d’en avoir versé partout… pauvre enfant :D). Bon, il va falloir regarder ça.

Puis nous voilà partis pour notre petite balade. D’abord autour du Léman, nous remontons ensuite dans l’arrière pays Vaudois. Cette fois, l’altitude aidant, la neige tient bien, même si la route reste dégagée. On s’arrête au bord du minuscule lac de Bret pour faire quelques photos.

IMG_4198

IMG_4199

IMG_4200

IMG_4202

Nous redescendons ensuite en direction du lac de Neuchâtel que nous contournons par le nord. Là, premiers petits ennuis mécaniques. Alors que l’on roule sur une ligne droite, plate, à vitesse constante (90km/h), on sent comme des petites pertes de puissance aléatoires. Le camion ralentit un peu alors que mon pied n’a pas bougé de la pédale d’accélérateur. Problème d’alimentation de gasoil ? Bon, faudra vérifier ça aussi.

Le soir nous rendons visite à nous nous incrustons chez Ivan et Claudia pour une soirée diététique (Pizza – Forêt noire) fort sympathique (merci encore pour votre accueil!!), puis nous rejoignons un coin repéré sur internet un peu plus tôt dans la soirée. Au bord de l’eau, mais dans la forêt, et à l’écart, l’endroit est vraiment calme. Nous y passerons la nuit. C’est là que nous découvrons qu’on a un p’tit souci électrique : certaines lumières ne fonctionnent plus, alors que d’autres fonctionnent mais pas quand on le souhaite (exemple : une des lumières du fond s’allume quand on ouvre le robinet !). Bref, on dirait bien que la fuite du lanterneau a généré quelques courts-circuits… Va falloir regarder ça !

La nuit se passe quand même très bien. Le chauffage au gaz est une merveille qui réchauffe bien le camion en quelques minutes.

Au petit matin on découvre avec bonheur que notre emplacement est couvert de neige.

IMG_3763

La petite balade matinale au bord de l’eau est rafraîchissante, mais très sympa photographiquement parlant.

IMG_3726

IMG_3738

IMG_3746

IMG_3749

Nous reprenons la route après un arrêt express pour le p’tit dej dans une cafétéria où je me suis fait draguer par des vieilles de >60 ans fans de l’écharpe de portage de bébé…

Le retour se passe sans encombres si ce n’est les conditions climatiques qui deviennent franchement mauvaises. Nous sommes obligés de prendre un bout d’autoroute car les routes secondaires ne sont pas dégagées (même l’autoroute c’est limite…)

 

Bref, weekend fort sympathique qui nous a permis de déceler les quelques points qu’il va falloir résoudre d’ici cet été…

12 réponses

  1. Jolie petite boucle. Vous avez bien fait de ne pas tenter la Vallée, c’était vraiment apocalyptique. Au total 1m de neige…

    Elle en impose votre grosse bête quand même !! J’espère que les soucis ne seront pas trop embêtants à régler.

    PS1 : j’adore la bouille d’Eden dans le rétro

    PS : conditions « extrêmes » euh 😉

      1. Salut JP,

        Il faut que tu augmentes la luminosité de ton écran pour mieux voir la louloute dans le rétro.
        Vous viendrez quand par chez nous? avant le grand voyage ce serait cool?

        Bises.

        1. Bonsoir

          Nous avons un périple Aix, Amiens, Thones en Haute Savoie de début juillet au 25 juillet avec Lily et Nathalie qui pourrait nous rejoindre

          Mais rien de figé

          A bientôt

  2. Oui, on n’est pas équipés de chaines, donc la vallée, c’était pas top.
    1m de neige ! impressionnant !!

    Oui, on va l’amener au garage le camion pour voir ce qui se passe.

  3. Mais c’était un plaisir de vous voir !
    Vivement vos prochaines aventures de préparation et surtout le road trip de cet été !
    A tout bientôt

  4. Salut Ohad et Poupousse

    Je lis tardivement votre reporting des premiers essais. Il est vrai que 6 semines au Vietnam plus 1 semaines au ski et sans intenet rapide nous n’avons pas eu l’occasion d’ouvrir votre blog.

    Pour ce qui est de la perte de puissance, si c’est un diesel ce que je pense vous avez des cristaux de paraffine qui se sont créés dans le filtre normal vu l’état des routes sur les photos. cela devait cailler.

    Pour pallier cet inconvénient plusieurs solutions :

    Mettre du gazole grand froid en hiver dans votre région cela ne devrait pas poser de PB pour en trouver

    Sinon faire le plein avec du gazole normal et ajouter 10 % d’essence

    Quoiqu’il en soit il faut repérer la position du filtre et le calorifuger.

    A+ pour d’autres aventures

  5. Bonjour JP,

    Merci pour les idées. Tu ne crois pas que dans la région ils mettent par défaut du gazole « grand froid » dans les stations service ?
    Autre piste : l’ancien propriétaire avait changé le réservoir à gazole parce que ce dernier commençait à vieillir, et présentait des signes de rouille. Du coup, il l’a remplacé par un réservoir tout neuf en PVC. Il se pourrait qu’il reste quelques morceaux de rouille dans le circuit, et qu’ils bloquent l’arrivée de gazole… On a amené le camion au garage, il a dit qu’il a changé les filtres et on verra ce que ça donne…

  6. Salut le grand voyageur

    Effectivement les stations locales ont le produit adapté.

    Avec ce que tu me racontes il est clair que des résidus de rouille sont encore présents.

    Pour ma part et vu que j’ai voyagé dans des contrées folkloriques au niveau des carburants et aussi sur mon bateau, j’ai fait installé un filtre décanteur séparateur d’eau, facilement accessible pour pouvoir le purger, et ce en amont du filtre d’origine.

    A plus

Laisser un commentaire