Grandola – Lagos

L’avantage de voyager hors saison, c’est qu’on a l’impression d’être seuls à chaque fois dans les hotels. Cette nuit (et ce matin), c’était bien le cas. Dans la salle à manger, il n’y avait que nous 🙂

IMG_1329
La place centrale du village

On reprend la route en direction du sud. L’objectif est d’atteindre l’algarve, et en particulier la pointe sud ouest de l’Europe, à côté de Sagres.

Nous sommes donc partis à l’aube, vers 10h…

Au bout de quelques kilomètres on traverse un pont surplombant une rivière où quelques locaux semblent rechercher quelque chose dans la vase
IMG_1336

Des chercheurs d’or ? de métaux ? il y’en a dans le coin ? ça peut être quoi d’autre ? ils ont quand même retourné pas mal de vase !

L’embouchure de la rivière, au loin
IMG_1339

On continue notre route. On longe (d’un peu loin) l’océan atlantique. Près de Sines on passe à côté d’une énorme raffinerie. Toute la région sent le gaz.

Un peu plus loin, apparaissent de nombreux villages avec leurs murs blanc écarlate
IMG_1343

En milieu de journée on pénètre enfin dans la région de l’Algarve. On s’arrête dans un premier temps à la plage de Carrapateira.
Des chemins ont été aménagés pour accéder facilement à la plage.
IMG_1344

La plage est déserte. On profite de longues minutes de la chaleur du soleil (et des bourrasques de vent), ainsi que du paysage avec ses falaises colorées)
IMG_1347

Quelques rares surfeurs s’aventurent dans l’eau
IMG_1349

D’autres font d’ailleurs sécher leur combinaison sur les panneaux de signalisation
IMG_1355

On reprend la route qui mène à la plage dans l’autre sens. Cette route serpente dans un no-man’s land couvert d’herbes et de petites fleurs jaunes.
IMG_1354

IMG_1358

Le prochain arrêt se fait à Vila do Bispo, ou plus précisément, sur la côte. On tente une première approche en suivant un panneau « mirador » avec des jumelles. On se dit que ça doit signifier qu’il y’a un point de vue. La première route ne mène… nulle part… ou plutôt sur une piste caillouteuse que notre fière monture traverse avec grande difficulté. Heureusement que notre loueur ne lit pas ces quelques lignes (c’est là que demain on va trouver un commentaire pas content du loueur :D). Bref, après avoir fait un p’tit détour dans la pampa, on retrouve la route, puis un autre panneau vers le fameux mirador. Cette fois c’est la bonne. Après une autre piste, nous voilà en haut d’une falaise qui domine complètement les deux plages de Vila do Bispo.

IMG_1365
Une mer déchainée, des falaises à perte de vue, et des petites criques pour se baigner

On continue notre route, et on trouve un autre « mirador » à quelques kilomètres de piste de là.

IMG_1385
C’est vraiment le pied d’avoir tout ce paysage rien que pour nous. J’imagine le monde qu’il doit y avoir ici en été!
Au fait, vous voyez le point blanc en haut à droite, sur la falaise ? c’est là qu’on était il y’a quelques minutes 🙂

IMG_1379

IMG_1391

La « maison de l’information » fermée en cette période

On continue notre route, cette fois en sachant qu’on va dans un cul de sac : la route qui mène jusqu’à Sagres et qui continue jusqu’à Cabo de Sao Vicente se termine au phare. Il s’agit du point le plus au « sud-ouest » de l’europe continentale.

On fait une halte dans un supermarché à Sagres pour acheter de quoi picniquer, puis on s’arrête devant la magnifique forteresse qui surplombe l’océan pour manger nos victuailles.

IMG_1405
Vue depuis notre spot de picnic

IMG_1409
Au fond, la forteresse de Sagres qu’on visitera plus tard dans l’après-midi

IMG_1411

20130115-231628.jpg
Au fait, pour ceux qui suivent : on a trouvé du Fanta Grapes!!!! (enfin, ici ils appellent ça Fanta Uva, mais c’est le même goût!!)

Après notre déjeuner, on fonce en direction de Cabo de Sao Vicente pour dire « on y était » 🙂

IMG_1412
Les falaises vue depuis le cap

IMG_1419
Le phare du cap

IMG_1421
Côté sud

IMG_1428
Sur la route du retour à Sagres, on remarque un ancien bâtiment abandonnée, en partie effondré dans la mer

Il est presque 17h, mais le fort est toujours ouvert. On décide de profiter des derniers rayons du soleil pour le visiter.

IMG_1431
On démarre par la cour du fort qui abrite une étonnante formation de galets d’un rayon de plus de 50m. D’après ce qu’on a compris, la fonction originnelle de ce motif n’a pas encore été élucidée… rose des vents, cadran solaire, aire de séchage de morue ou espace cérémonial. Le mystère reste entier.

IMG_1434
Vue depuis les remparts bâtis selon les principes de Vauban

IMG_1437
Notre emplacement de picnic de ce midi, juste en haut de la falaise claire, à gauche de la maison au toit rouge

IMG_1440
La presque-ile qui fait partie du périmètre du fort est couverte de grosses pierres

IMG_1445
Des amateurs de pêche se font plaisir ici

IMG_1459
Mais il faut avoir le coeur bien accroché : ils pêchent depuis le haut des falaises!!

IMG_1463
Flippant !

IMG_1464

IMG_1462
On a encore droit à un superbe coucher de soleil derrière les nuages

IMG_1466
Mais nous ne sommes pas seuls pour en profiter

IMG_1468
Le phare en contre jour

IMG_1475
Sur le chemin du retour au fort

IMG_1485
De vieilles fortifications au dessus de la réserve d’eau

IMG_1489

IMG_1495

La chapelle du fort

En sortant du fort on se dirige vers Lagos où nous avons déniché (toujours à la dernière minute, c’était à la pointe de Sao Vicente qu’on a trouvé un wifi) un **** avec (d’après la brochure – là il fait nuit) vue sur la mer pour 35€. Ca ne se refuse pas !

Au passage, l’hôtel est tellement **** que pour se donner un style, ils ont trouvé que ce serait pas mal d’installer un immense miroir (mais genre 2x2m) en face du chiotte, histoire qu’on puisse bien se regarder pendant qu’on fait caca…

20130115-231918.jpg
C’est la grande classe !

Le soir, direction centre ville de Lagos. On a déniché un des rares restos portugais « familial ». Ambiance très sympa, plats copieux, et pas cher.

20130115-232013.jpg
Viande sauce figues…

10 réponses

  1. Je me répète : faites le plein de chaleur ! Ici à 10h30 il faisait -13.5° (la décimale compte), j’ai du dégivrer DANS la voiture… Du coup, les jolies plages, ça parait juste irréel !!

  2. ah oui, ça commence à cailler sévère à -13,5°
    Autant à -13° ça va encore… mais c’est le 0,5° qui fait toute la différence 😀

    cela dit, même si on va à la plage, on ne se baigne pas non plus hein (enfin si, aujourd’hui, mais pas dans la mer)

  3. Bon, il est où le nouvel article du jour ? Il est déjà tard (ou tôt, c’est selon), alors j’attends…. dépêche toi, je veux être prem’s à commenter, et faut quand même que j’aille me coucher car je dois travailler demain matin… ;-p

    1. Mais si je suis tranquille voyons 🙂 C’était du 2nd degré mon message. Mais en tout cas je suis toujours impatient de découvrir vos aventures en images.

Laisser un commentaire