8 août 2020 – Steingletscher – Unterschächen

Excellent choix ce spot. Une nuit bien tranquille, même si on a été réveillés par les cris des marmottes et des moutons.

On quitte notre emplacement assez tard, le temps de profiter de l’endroit encore un peu. On redescend ensuite la route qui nous relie à celle du col de Susten. Sur le chemin on s’arrête pour apprécier le lac formé par la fonte du glacier.

Mais laissez moi passer bon sang !

Puis on rejoint la route de Susten et on termine les derniers kilomètres qui nous séparent du col. On fait quelques arrêts en chemin pour apprécier la vue incroyable.

Alors que revoilà le glacier d’hier 🙂
Ma princesse 🙂
On voit presque où on était garés hier 🙂

Nous arrivons enfin au col. On se dégourdit les jambes en faisant le tour et en prenant quelques photos.

Il y a de tout ici : des campings-car, beaucoup de motos, et… des quads 😀
C’est bôôôô la Suisse
Vue du col de Susten depuis un peu plus haut
Ici c’est la Suisse !
La montagne des nains
Vue vers l’autre côté du col
Aire de jeux pour enfants avec vue de ouf
Il est tout petit Züüd à côté du monstre derrière nous
We were here !
Eden a trouvé une coccinelle

Nous quittons le col de susten avec des paysages pleins les yeux. Mais ce n’est que le début. La descente de l’autre côté de la vallée est également incroyable. Des paysages dignes d’une carte postale Suisse. Le col de Susten fait indéniablement partie de mon top 5 des cols Suisses pour la beauté de ses paysages.

Nous descendons de presque 1’500m d’altitude. On s’arrête pour manger un morceau au village d’Altdorf. Le village est connu pour avoir été le théatre d’une des plus célèbres histoires qui ont construit l’identité Suisse :

Guillaume Tell en est le héros légendaire du mythe fondateur de la Suisse. Son histoire est évoquée pour la première fois dans le livre blanc de Sarnen. D’après la légende, le bailli impérial de Schwyz (oui, ça en fait des points au Scrabble!) et d’Uri — au service des Habsbourg, qui tentent de réaffirmer leur autorité sur la région —, Hermann Gessler, fait ériger sur la place des Tilleuls à Altdorf un mât surmonté de son chapeau, exigeant que les habitants le saluent comme s’il était effectivement présent. Guillaume Tell passe devant le chapeau en l’ignorant. Gessler le condamne alors à tirer un carreau d’arbalète dans une pomme posée sur la tête de son fils (Walter). Par la suite, Tell tue Gessler d’un carreau d’arbalète en plein cœur alors qu’il passait dans le chemin creux (Hohle Gasse) situé entre Küssnacht et Immensee.

Le récit a donné lieu à de nombreuses controverses historiques portant sur son authenticité. Aujourd’hui, l’histoire est tenue comme une légende.

Bref, nous on est à Altdorf, on a bien mangé, et on se balade dans le centre village.

Sur la place de l’hôtel de ville
Même le bâtiment du Crédit Suisse est stylé
Pour ceux qui connaissent : on dirait pas un peu la Sainte Victoire ?
Drapeau du canton d’Uri
Le fameux Guillaume Tell, son fils Walter, son arbalète, et sa pomme…

Pour finir cette journée, on a envie de se rafraîchir un peu (oui, il fait chaud même dans le canton d’Uri).

On se trouve une coin où on peut se baigner (un peu) dans la rivière, et peut être même passer la nuit.

Bon, la vérité c’est qu’il n’y a qu’Eden qui ose se baigner dans ces eaux glacées. Mais j’ai trempé les pieds (enfin, les orteils)
On n’est pas bien là ?
On va probablement rester ici pour la nuit
Y’a pire comme vue
Quelques voisins au loin qui font un barbecue…

4
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
ohadAlice Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Alice
Invité
Alice

Tu continues à confondre les chèvres et les moutons (bien rectifié ce coup ci) 😀

Alice
Invité
Alice

Me revoilà 🙂 Mais pourquoi il est plein de stickers le panneau du col ??? Et euh la Ste Victoire est un poil + minérale quand même 😛