1er août 2019 – Ballenberg – Brunnen

La nuit a été calme sur notre parking. Seuls quelques camping-car nous ont tenu compagnie, et ils étaient bien discrets.

Aujourd’hui c’est le 1er août, fête nationale Suisse. On décide de vivre notre « Swiss Dream », et de fêter l’évènement dignement 😀

On commence par un peu de décoration
ça a de la gueule, non ?
vue de l’intérieur
et sur le côté 😀

Maintenant qu’on est équipés, il nous faut un programme. Globalement, en Suisse, THE truc à faire pendant la fête national, c’est le brunch directement à la ferme. Il y a même un site qui référence toutes les fermes qui ouvrent leurs portes pour cet évènement. On en avait contacté 2-3 hier soir, mais sans réponse (ou alors ils étaient déjà complets). J’envoie quelques SMS ce matin, et une des fermes me répond OK : quelqu’un s’est désisté manifestement, et il leur reste de la place pour nous.

On décide de s’y rendre tout de suite. On a environ 1h20 de route pour arriver jusque là.

Sur place, c’est grosse ambiance 😀

Un groupe joue de la musique traditionnelle Suisse
D’immenses tables sont installées dans la grange
Il y a un gros buffet à disposition, avec charcuteries, fromage de la ferme, Rösti, omelette, bacon, pains divers, boissons…
Et d’immenses plateaux de desserts, gâteaux, etc.
A l’extérieur les enfants peuvent caresser les animaux de la ferme…
Et même en monter certains 🙂
Même pas peur !
Et pendant que les parents s’envoient des assiettes de Rösti, les p’tits peuvent aussi se dépenser… elle est pas belle la vie ?
La ferme où tout cela était organisé. A quelques kilomètres de Lucerne
15h, il est temps de partir…

Après cette expérience typiquement Suisse, on s’est dit qu’on ne pouvait pas en rester là. Il y a autre chose que les Suisses font pour leur fête nationale : c’est regarder des feux d’artifice. Et après quelques recherches sur internet, les meilleurs feux d’artifice de la région sont traditionnellement lancés depuis Brunnen. Il s’agit d’un petit village au bord du lac des quatre cantons qui a la particularité de se situer sur un « angle droit » du lac.

Voilà où ça se trouve.

Du coup, c’est pratique de tirer les feux depuis le lac, car de nombreux bateaux peuvent venir pour en profiter, et par ailleurs les spectateurs peuvent se mettre sur les bords du lac pour les voir de partout.

On décide donc de nous rendre sur place.

On avait repéré un emplacement au bord de la route qui surplombe Brunen. Il est un peu bruyant, mais d’ici on a une vue magnifique.

On s’installe, et après une petite sieste on va faire un tour en « ville » à pieds pour voir l’ambiance.

Il y a une « Yödel Fiesta » sur la terrasse du Beau Rivage local
La ville est en fête !
Grosse ambiance sur la scène centrale !
On fait un p’tit tour en ville, on se prend une glace, et on se balade le long de la promenade au bord du lac. Très agréable avec ce soleil de fin de journée…
Brunen depuis la promenade. Nous on est garés au dessus de la falaise à droite…
Tu nous vois ?
Le lac des quatre cantons est entouré de hautes montagnes
Eden a chaud. Il faut rafraîchir les pieds 🙂
Sur le chemin du retour, on tombe sur le défilé !
La fanfare locale
Les lanceurs de drapeaux. Autre discipline typiquement Suisse
Bon level !
les cors des alpes
Guillaume Tell 😀
et des gars avec des cloches de vaches. Plus typique tu meurs 😀

On retourne au camion et on retrouve Stan, Nolwenn et leurs deux enfants. Cela fait quelques jours qu’on discute par messagerie interposée. Ils sont en vacances de retour d’Autriche vers la France et traversent la Suisse. On les a convaincu de nous rejoindre à Brunen ce soir pour voir le feu d’artifice. Ils se sont installés 200m au dessus de nous, sur un emplacement un peu plus grand, et surtout avec de la place pour faire un barbecue.

On les rejoint et on commence à préparer le repas du soir.

On est rejoint pas d’autres personnes, mais notre spot autour du barbecue reste dégagé, et on profite complètement de la vue de malade sur Brunen, le défilé de bateaux « belle époque » et le feu d’artifice.

On termine la soirée à se raconter nos vies (pour l’anecdote, on avait rencontré Stan en 2009 dans le garage associatif qu’on fréquentait à l’époque pour préparer Züüd (1er du nom) en vue de notre périple mongol…)

L’article sera rédigé demain matin. Trop crevé ce soir…

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
ohadAlice Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Alice
Invité
Alice

Jolie journée de fête nationale !! Bravo pour la déco !! Et vous avez eu sacrément du bol avec le brunch, ici c’est complet des mois à l’avance !!