9 août 2019 – Susch – Siat

Le spot de cette nuit était pas mal du tout. Isolé malgré la route qui passait pas très loin, aucun passage, et surtout belle vue sur la montagne d’en face.

Avec le soleil qui nous réveille tranquillement le matin, que demander de mieux ?

Après le p’tit déjeuner, on décide du plan de bataille de la journée. Comme il fait encore beau, on décide de trouver des activités qui nous permettent de profiter du temps.

On démarre par une petite visite d’un village typiquement Engadinois : Zuoz.

De belles maisons colorées
et toujours cette architecture typique
La place centrale du village. Il va manifestement y avoir un évènement ce soir…
On a remarqué qu’ils aiment bien les rues pavées dans le coin.
Construit en 1564, rénové en 1952. pas mal !
La ruelle la plus étroite du village
stylées les fenêtres…
L’hôtel du village
Détail des fenêtres.
SuperSuisse, le héros de tous les Suisses (avec son verre de rouge à la main)
Un drapeau Suisse cousu main (dessous de plat ?)

Très sympa cette balade.

On continue notre chemin, et on s’arrête dans un premier camping pour demander si on peut faire une vidange.

Il s’agit du camping Cul (véridique)

La dame de l’accueil accepte (gratuitement!), mais au moment de nous installer, un gars se prétendant le patron du camping nous interdit de le faire en indiquant que c’est réservé uniquement aux clients du camping. Décidément, il porte bien son nom ce camping. On fait quelques kilomètres, et le camping suivant accepte de nous laisser faire une vidange pour 5CHF…

On a plusieurs options pour nous rapprocher de la maison. Celle qu’on a finalement retenu consiste à reprendre la route du col de l’Albula (là où nous avions dormi), mais de la faire dans l’autre sens, et cette fois avec du beau temps.

On a le temps d’apprécier le paysage avec cette montée. Vu la pente, on roule à 15-20km/h…
En arrivant au col on profite de ce paysage déjà vu, mais cette fois avec un ciel bleu et sans pluie !
ça change vraiment tout !
Pas loin de notre emplacement de l’autre nuit
Plein de petits ruisseaux de part et d’autre de la route
Même photo que l’autre jour, mais avec le beau temps…

On décide de manger au refuge (le bâtiment à droite sur la photo)

Elle est mieux cette photo 🙂

On redescend du col de l’Albula, et on tombe sur un « groupe » qui joue du cor des alpes. On s’arrête (comme on peut), pour écouter.

Pas beaucoup de places pour s’arrêter. On est un peu penchés 😀 Remarquez : on n’est pas sur la route, on ne gêne personne 😀
Ils étaient nombreux !
Au bout d’un moment ils font une pause
C’est le moment qu’on choisit pour continuer notre chemin…

On a envie de se dégourdir un peu les jambes. On décide de retourner sur un des sites qu’on avait voulu voir (l’ancienne route près de Davos que le tunnel a remplacé) mais qu’on a dû abandonner pour cause de sieste et pluie. En arrivant sur place, Eden se plaint d’avoir mal au ventre. On la laisse se reposer et au bout d’un moment on lui donne un médoc pour calmer la douleur. Une heure plus tard elle semble aller mieux, alors on attaque la petite marche. Mais au bout de quelques mètres, cela reprend. On décide de faire deux groupes : un groupe qui va se reposer dans le camion (Eden & Poupoussy), et un groupe qui va continuer la petite randonnée (Ohad). Je pars donc seul à l’aventure sur cette ancienne voie de communication convertie en sentier de randonnée.

Le sentier longe la voie de chemin de fer
Au début on marche le long de la rivière
Puis on traverse quelques tunnels
Assez rapidement on se retrouve au bord de la falaise
Le chemin de fer passe là dessus
des torrents se jettent dans la rivière. Ici le torrent a creusé un tunnel avant de rejoindre la rivière.
on imagine bien les carrosses, puis les voitures emprunter cette route…
ça devient vite très vertigineux
a gauche, le vide
A mi chemin, on a une cascade qui plonge dans la rivière. Vue d’en dessus c’est assez impressionnant. Remarques la voie de chemin de fer qui enjambe la cascade avec un pont qui relie deux tunnels. ils étaient forts les ingénieurs de l’époque !
Le même pont vu d’au dessus la cascade
Sur la deuxième partie de la balade, on quitte la « route », pour emprunter un sentier pédestre plus classique, mais toujours aussi vertigineux
La passerelle sur laquelle on était passé sous la pluie (en cherchant le pont du train)
J’arrive enfin à la gare de Wiesen.
Le prochain train qui me ramènera au camion est dans 15′. Pile le temps de me prendre une p’tite bière pour me rafraîchir.
Et c’est parti pour 8′ de trajet en train beaucoup moins intéressant que la balade du coup (oui, parce qu’on est presque tout le temps dans des tunnels, et quand on en sort, c’est tellement rapide avant qu’on entre dans le suivant qu’on a à peine le temps de comprendre où on est qu’il fait déjà tout noir…

On retrouvant Eden et Poupoussy, le mal de ventre d’Eden a l’air d’avoir passé. En tout cas elle ne refuse pas la glace que je lui ai acheté à la gare de Wiesen.

Nous décidons de nous avancer le maximum pour faire un peu moins de route demain. On prend donc le chemin le plus rapide qui nous rapproche du canton du Valais qu’on veut traverser demain. Le moteur chauffe un peu avec toutes les montées et descentes qu’on lui fait subir. Surtout que dans certaines voies « rapides », il ne faut pas trop traîne (on crée rapidement un ralentissement).

On consulte Park4Night pour savoir où dormir cette nuit. La région est assez pauvre en emplacements indiqués. On finit par en trouver un qui nous semble pas mal. Il faut « juste » monter pendant 5 kilomètres pour sortir de la vallée. La montée est finalement assez longue car on roule très doucement tellement la pente est raide. En arrivant sur place on rencontre un couple de Vaudois qui voyagent avec un Volkswagen T6 Westfalia. On sympathise et on prend l’apéro avec eux, qui se prolonge en repas du soir. On se quitte un peu avant minuit après avoir passé une excellente soirée en leur compagnie.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Lolo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
Notifier de
Lolo
Invité
Lolo

Hé ben dis donc ça en fait du dénivelé, j’espère que vous avez une carte de réduction pour les plaquettes de frein 😉
Et toujours des photos superbes, merci !