24 février 2017 – Santa Margalida – Es camp del mar

Normalement nous avions prévu de prendre la route côtière de l’ouest aujourd’hui, mais le temps en a décidé autrement. En regardant la météo hier soir, on s’est aperçu qu’il allait pleuvoir aujourd’hui. Du coup, faire cette belle route sous la flotte ne nous emballait pas trop. On a donc décidé de revoir nos plans et de partir directement à Palma pour trouver une occupation en intérieur.

Après un p’tit déj dans notre charmante finca, nous quittons nos hôtes et traversons Majorque du nord au sud par les petites routes. L’île est en fait assez petite, et on la traverse en moins d’une heure. On profite ainsi de la campagne majorquine (majorquaine ? majorquaise ?) et de ses paysages bien différents de la côte.

De nombreux moulins sont encore présents sur l’île.

Nous arrivons à Palma juste à côté de l’aéroport où nous avons atterri lundi. On se dirige ce matin vers l’aquarium de Palma, réputé comme étant un des plus grands du pourtour méditerranéen…

On y passera y restera jusqu’en début d’après-midi, à contempler poissons, raies, méduses, requins et coraux…

quelques extraits ci-dessous…

ça bouge vite un hippocampe !

Devant le grand bassin

Les méduses sont hyper relaxantes.

On est restés longtemps à les admirer dans leur bassin

En plus ils ont installé des lumières qui changeaient tout le temps de couleur

C’est limite hypnotisant !

Ils ont bien fait d’installer des bancs juste en face du bassin

Qu’est ce qu’on est bien installés ici !

Je resterai bien encore un peu…

ça donne presque envie de s’acheter un bassin, de le remplir de méduses, et de l’installer dans le salon 🙂

Toujours le grand bassin !

Avec le grand requin. Quand je demande à Eden quel bruit il fait le requin, elle me répond « Pom pom pom pom pom » (cf. Les dents de la mer… :D)

Il n’a pas l’air commode !

Le bateau des pirates…

Tiens, un p’tit poisson mignon !

Les dents de la mer 2

Les dents de la mer le retour

Les dents de la mer le retour de la revanche

Hey, Némo !

avec son papa

Il cherche Dory… mais où est ce qu’elle a bien pu se fourrer encore celle-là ?

Bon laisse tomber, on va aller s’acheter une bière !

Chais pas c’que j’ai là, mais j’me ferais bien un p’tit somme…

salut les amis, ça gaze ?

Il y avait un bassin avec des raies manta. Une d’elle était un peu fofolle et voulait absolument sortir du bassin !

Nous quittons l’aquarium et recherchons un endroit où manger ce midi. On est en plein « Platja de Palma » (plage de palma), autrement dit, la zone de fête par excellence sur la baie de Palma. Ce n’est pas les restos qui manquent, par contre, niveau qualité faut bien choisir son camp.

Quelques minutes sur google nous permettent de tomber sur un resto fort sympathique qui fait de la cuisine fusion Majorquaine/quine/quaise mélangée à d’autres tendances.

On décide de faire couleur locale et de ne prendre que des entrées en forme de tapas.

Résultat : c’est délicieux !

Assiette de tapas locale

Assiette de légumes grillés

Assiette de poulet croustillant aux pétales de corn-flakes.

il y avait aussi le fameux pain toasté frotté à l’ail et tartiné avec de la purée de tomates, ainsi qu’une mini tortilla maison délicieuse !

Il est environ 15h quand on quitte le resto. Il pleut, la p’tite n’a pas encore fait sa sieste, je ne suis pas encore en grande forme (les acariens ont gagné pour le moment). On décide d’aller prendre nos quartiers à l’hôtel et de siester un coup.

Notre hôtel pour les trois derniers jours ici se trouve à Es camp del mar, une petite crique au sud ouest de majorque, à environ 30 minutes de Palma, où ont été construits des complexes hôteliers au bord de l’eau. Pas vraiment notre tasse de thé, mais nous n’avons rien trouvé de mieux sur cette période (beaucoup d’établissements sont fermés hors saison – celui là a ré-ouvert juste quelques jours avant notre arrivée).

Il s’agit en fait d’un appart-hotel. Chaque appartement est composé d’un salon / salle à manger / cuisine américaine, d’une chambre et d’une salle de bains. Le nôtre est au rez de chaussée, face à la mer (ou presque, en fait face à des arbres qui donnent sur la mer… Poupoussy me dit que si on se penche un peu à gauche, en regardant de travers, et en fermant l’œil droit, on voit la mer…).

On s’installe, on ferme les rideaux, et on sieste un coup jusqu’à 18h30. On se réveille en pleine forme et on décide d’aller tester la piscine (intérieure) de l’hôtel. On n’est pas tous seuls, mais c’est plutôt cosy et l’eau est bien chaude.

On y reste jusqu’à la fermeture (20h). Pour le soir, l’hôtel propose un resto mais qui nous a l’air un peu trop chicos avec la p’tite (en plus, on a déjà bien mangé ce midi). Il y a aussi une mini supérette face à l’accueil, mais vraiment très peu de choix. On décide de tenter notre chance à Port d’Andratx, situé à 2km à vol d’oiseau (et au moins 15km par la route tellement il y avait de virages) qui est un port de plaisance et une promenade où on trouvera sûrement notre bonheur. On finira par trouver un supermarché encore ouvert (20h45, il ferme à 21h) et on s’achète de quoi pique-niquer à l’hôtel ce soir.

Si la météo le permet, demain nous tenterons de faire la route de la côte ouest

Un commentaire pour 24 février 2017 – Santa Margalida – Es camp del mar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *