29 juillet 2020 – Nax – Sion – Leukerbad – Sierre – Zermatt

Wow, ce spot de rêve. Pas un bruit de toute la nuit, réveil avec toujours cette vue de malade. Le pied.

Après quelques rangements et petit déjeuner avec vue, on descend de notre spot et on rejoint la vallée. On se dirige vers Sion où on veut visiter un château. Sur la route on est attirés par un panneau de ferme en auto-cueillette. Ça a l’air sympa, bio, local (forcément), donc on fait un petit détour pour nous y rendre. Sur place, c’est vraiment cool : chaque « client » prend un gros panier vert, et un couteau, et peut se balader dans les allées et cueillir ce qu’il veut. A la fin, on pèse les fruits et légumes, on paie, et voilà.

Plein de serres où on peut se balader librement
C’est un peu haut pour Poupoussy
Mais elle y arrive finalement !
Oh les belles aubergines !
Il y a moult salades !
Allez on en prend une !
Yeah !

Bref, trêve de mondanités, on continue notre route et on se gare à proximité du château de Tourbillon, à Sion.

C’est un peu avant 1300 que Boniface de Challant (eh oui), évêque de Sion, entreprend la construction du Château de Tourbillon, terminé par ses successeurs. Le château est incendié et démantelé lors des guerres de Rarogne, en 1417. Au milieu du siècle, l’évèque Guillaume VI de Rarogne le rénove en lui donnant l’aspect qu’il gardera jusqu’à la fin du XVIIIème siècle et que l’on connait par de nombreuses gravures. Devenu résidence estivale de l’évêque, Tourbillon est peu à peu délaissé, surtout au cours du XVIIIème siècle. L’incendie de Sion, le 24 mai 1788, qui ravage un bon tiers de la ville, emporte le château dans ses tourbillons enflammés. Il ne sera jamais reconstruit. Il faut attendre la fin du XIXème siècle et la prise de conscience de la valeur du château comme monument historique pour que les premiers travaux de consolidation stoppent la ruine de l’ensemble.

Le musée d’Art de Sion – c’est par là qu’on est arrivé vers le château
Une jolie maison aux volets bleus
adossée à une superbe tour. Tient, des ruches en haut
la rue des châteaux (oui, il y en a deux)
Tu vois, c’est là haut qu’on va !
Oh pinaize, ça grimpe
En face, la Basilique de Valère qui possède un orgue du XVème siècle encore en état de marche
Vue sur Sion dans la montée
Allez, on ne lâche rien
Courage
On est arrivés aux remparts… c’est fini ?
Non, il reste encore une bonne grimpette !
Ca y’est, on est en haut !
L’intérieur des ruines de Tourbillon
La tour de garde
Vue côté nord
L’intérieur de la tour
Eden en mode Zen
vue sur la vallée. Au fond, Sierre
La porte d’entrée
Eden fait une démonstration de danse médiévale 😆
Allez, il est temps de redescendre
On se dirige vers le centre ville pour trouver de quoi manger
L’hôtel de ville
Et juste à côté, la brasserie du Grand Pont qui – d’après un collègue connaisseur de Sion – serait d’un super rapport qualité/prix
Il a vu juste. on s’est régalé avec ce Poke Bowl thon mariné
Des tomates fraiches mozzarella di Buffala et basilic du jardin
et un risotto aux chanterelles pour Eden

Après le repas, je décide de faire un régime et d’aller perdre quelques kilos de cheveux. La situation n’est effectivement plus tenable, et avec la chaleur de ces derniers jours, il faut agir, et vite. On hésite entre (je vous jure que c’est vrai):

  • Myst’hair coiffure Marisa
  • Jupit’hair
  • Nouvel Hair

Finalement ce sera Coiffure Carmelo, plus sobre, mais efficace.

Avant
Après

Je suis tout léger !

Prochaine étape, Sierre, où on a repéré un magasin vrac où on va pouvoir faire quelques emplettes. Facile à trouver, il est bien équipé, et on trouve ce qu’on voulait.

On continue notre chemin, et on se dirige vers les bains de Leukerbad (Loëche-les-Bains). Malgré le Covid, ils restent ouverts avec quelques restrictions pas vraiment contraignantes. On y passe 3 heures à barboter dans des eaux un peu chaudes pour la saison, mais avec la brise de la fin d’après-midi, tout à fait acceptables. Avec Eden on se régale avec les toboggans et avec Poupoussy ce sera plutôt bulles et jacuzzi…

Il est 20h passés quand on sort des bains. Il nous faut partir car on a réservé un billet de train spécial demain (teasing). On prépare un sandwich rapide qu’on mange en route, et c’est parti pour une petite heure de route jusqu’à (presque) Zermatt. On s’arrête près de Täsch, sur le parking d’un hôtel qu’on a repéré sur Park4night. Les propriétaires (un couple d’Italiens très sympa) mettent à disposition le parking de leur hôtel pour les camping-car pour 10 CHF la nuit. C’est appréciable, car dans la vallée il y a très peu d’emplacements pour Camping-car, et manifestement ceux qui ont essayé du camping-sauvage se sont fait rattraper par la patrouille… On va éviter.

Eden s’était déjà endormie sur la route. Poupoussy la couche pendant que je m’installe sur la terrasse de l’hôtel avec un petit cocktail pour rédiger l’article de cette journée.

Faut pas se laisser abattre 😀

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lazer
Lazer
3 années il y a

Sion sion sion … du bois

désolé

(je meuble les commentaires 😀 )

Aurore
Aurore
3 années il y a

Pas très médiévale, cette danse… mais très réussie quand-même 😀

Larzen
3 années il y a

moi j’me demande surtout quelle plante tu as pu trouver mais pas voulu photographier dans ta ferme-cuillette de Zion… ! 😉

Larzen
3 années il y a
Répondre à  ohad

Zion (Sion)… dont parlent tous les chanteurs de reggae… 😉 ok cté nul comme blague 🙂

Alice
Alice
3 années il y a

A une semaine près, c’était Mélyne qui poinçait à Tasch dans le nouveau California des voisins (du coup pas tellement de suspense pour la lecture de vos activités du lendemain 😀 )